Manifestation unique en son genre, des journées dédiées au film documentaire, compétition national qui est à sa 4e édition, programmée du 11 au 18 octobre 2014.

Ainsi pour le prix «Dromad'Or», dont le montant a été rehaussé en vue d'encourager les jeunes amateurs du documentaire à se distinguer dans leur #Art, car, entre parenthèses, le documentaire vit sa gloire et devient de plus en plus en vogue ces temps-ci, peut être que c'est dû au climat politique actuel, un climat en pleine effervescence et qui incite à la mémorisation des événements historiques et inédits dans la scène politique en général et, à la réalisation de chefs-d'œuvre qui varient selon les différentes visions et attentes de chaque amateur.

Publicité
Publicité

Revenons à cette compétition très appréciée par les cinéphiles et par les adeptes des secteurs culturel et médiatique qui marquera la projection de 20 longs, moyens et courts métrages.

Donc, viser la promotion de ce secteur, fait partie de l'ambition de l'organisateur, ce secteur qui trouve de plus en plus d'adhérents, le nombre évoluant des #Films documentaires réalisés atteint plus de 20 films par an depuis 2011.

Douz doc Douz, un festival qui veut promouvoir le documentaire qui est un art instructif, l'art dans le sens où il produit et harmonise photo et son, et instructif dans la mesure où ce documentaire peut toucher à plusieurs secteurs (social, culturel, éducatif, industriel, politique…) et qui reste et demeure un repère pour les médias, les étudiants, les chercheurs académiques, …etc, soit en bref, un outil éducatif et instructif, qui joue un rôle enrichissant, valorisant et même parfois critiquant et analysant la vie active dans la région dans toute sa dimension.

Publicité

Hichem Ben Ammar, l'éditeur du festival « Douz doc Douz » précise qu'il s'agit de susciter une production endogène d'images sur le sud en encourageant les natifs à le filmer de l'intérieur, avec sa complexité, son aridité et sa beauté.

Douz doc Douz est notamment, une destination culturo-touristique si on peut le dire.

Enfin, Douz, ville importante du gouvernorat de Kébili, située au Sud de la Tunisie, à 488 km de la capitale Tunis, oasis très bien connue comme destination touristique pour les épris des dunes et des palmiers.