L'Azerbaïdjan vient d'accueillir, du 12 au 16 novembre dernier, la sixième édition du championnat mondial des sports électroniques. Résultats et album photos de l'épreuve ;

Bien que le légendaire tournoi mondial "World Cyber Games" a été l'initiateur dans ce secteur, le Championnat International des Sports Électroniques (Ie-SF WC : International e-Sports World Championship) qui lui est similaire ne démérite pas et continue à attirer les regards;

Cette compétition a été créée en 2008 incluant divers e-sports et n'a sauté aucune année contrairement à la WCG qui a stoppé l'événement provisoirement depuis l'année dernière.

Publicité
Publicité

Pour la première fois, le championnat a été sponsorisé par l'Etat lui-même et coorganisé à la fois par le ministère de la jeunesse et des sports, la fédération des sports électroniques locale, ainsi que la fédération internationale des sports électroniques.

La compétition a été répartie en deux tableaux (masculin et féminin); Les hommes se sont "affrontés" dans "DOT A2" de Valve Corporation, "Star Craft 2" et "Hearthstone"de Blizzard Entertainment, "Tekken Tag Tournament 2" de Namco Bandai et "Ultra Street fighter IV" de Capcom. Quant aux femmes, elles ont pris part à "Tekken Tag Tournament 2" et "Star Craft 2".

La cagnotte totale qui a atteint un montant record de 100.000$ a été partagée entre les gagnants des différentes épreuves dont la liste est la suivante :

DOT A2 : 1er Chine, 2ème Roumanie, 3ème Finlande;

Star Craft 2 : 1er Corée, 2ème Suède, 3ème Roumanie;

Hearthstone : 1er Tunisie, 2ème Autriche, 3ème Korée

Ultra Street fighter IV : 1er Finlande, 2ème Roumanie, 3ème Korée et Australie

Tekken Tag Tournament 2 : 1er Korée, 2ème Danemark, 3ème Finlande et Slovénie

Tekken Tag Tournament 2 (F) : 1er Russie, 2ème Slovénie, 3ème Australie et Finlande

Star Craft 2 (F) : 1er Chine, 2ème Finlande, 3ème Suède

Au tableau général, La Corée remporte la compétition en devançant la Chine et la Finlande.

Publicité

En tout, 400 joueurs de 46 pays différents ont participé au championnat; l'on note néanmoins l'absence des pays de l'Europe occidentale à l'instar de la France, l'Italie, l'Espagne ou la Grande Bretagne, et le plus grand développeur de #Jeux vidéo, les Etats-Unis.

Le Benjamin du tournoi n'est autre que le vainqueur de Hearthstone, le jeune tunisien Amine Ben Messaoud, natif 1998.

L'anecdote du tournoi nous vient justement du jeune Amine, qui a été mit à l'examen anti-dopage. Il s'avère que les organisateurs ne laissent rien au hasard, et croient réellement que cette "discipline" fera partie des jeux olympiques dans le futur proche. #Hobby