Tremblement de terre à Hollywood. Après les très nombreuses accusations de viols qui pèsent sur Bill Cosby, c'est au tout de la star chérie des années 90, Stephen Collins, vient de reconnaitre avoir commis des actes pédophiles sur trois fillettes. Le révérend de la série "Sept à la maison" a finalement brisé le silence en se confiant au magazine People, sur des actes qu'il avoue avoir commis entre 1973 et 1994. "Il y a 40 ans, j'ai commis un acte terrible que je regrette profondément", confie-t-il, expliquant qu'il ressent à présent le besoin de faire cette déclaration publique pour que les gens connaissent enfin la vérité sans qu'elle soit extrapolée par les médias.

Publicité
Publicité

Stephen Collins avait été dénoncé dans la presse il y a quelques mois par Faye Grant, son ex-femme. Celle-ci avait divulgué un enregistrement dans lequel l'acteur confirmait des actes de pédophilie lors d'une thérapie que suivait le couple, alors en plein divorce. "Cette session a été enregistrée à mon insu et sans mon consentement, ni celui de mon thérapeute. La publication de cet enregistrement a donné lieu à des hypothèses et des insinuations concernant ce que j'ai fait, qui vont bien au-delà de ce qui s'est réellement produit", explique-t-il aujourd'hui, confiant qu'il a dû subir un traitement pour gérer ses pulsions pédophiles et qu'il a fait amende honorable auprès de ses victimes. "Il y a quinze ans, j'ai eu l'opportunité de m'excuser devant l'une de ces jeunes filles. Elle a été extraordinairement bienveillante avec moi. J'ai suivi un traitement, mais j'ai appris durant celui-ci que ma présence auprès de ces femmes pouvait contribuer à empirer les choses, en faisant resurgir des souvenirs enfouis et douloureux pour elles. C'est pourquoi je n'ai pas approché les deux autres, l'une étant aujourd'hui quinquagénaire et l'autre dans sa trentaine."

La fin de sa carrière?

Reverra-t-on un jour Stephen Collins au petit ou au grand écran après de pareilles confessions? Les chances sont extrêmement minces.

Publicité

Même si l'acteur ne sera probablement pas poursuivi, les faits étant pour la plupart proscrits, sa carrière s'en trouve bien comprise. Il y a quelques mois, lorsque l'enregistrement de sa confession à son thérapeute avait été dévoilée, ses collègues et producteurs se sont un à un détournés de lui. L'acteur a ainsi été supprimé au montage d'un épisode de la série "Scandal", tandis qu'il avait été renvoyé du casting du film "Ted 2". Le père de famille bien sous tous rapports et tant adulé du public dans "Sept à la maison" est définitivement devenu persona non grata à Hollywood... #Séries TV