This war of mine est un jeu de guerre qui se distingue de tous les autres : ici vous n'incarnerez pas le sempiternel soldat bodybuildé, survitaminé et surarmé, mais aurez la lourde tâche de devoir gérer un groupe de survivants en pleine guerre civile et ce ne sera pas de tout repos.

C'est un pari risqué qu'a pris le studio Eleven Bit en sortant This War of Mine : car même si le jeu a défié la chronique avant sa parution, si son sujet est des plus épineux, il n'aura fallu que deux jours de ventes pour rembourser son développement et pour cause : c'est un chef d'œuvre qui entrera sans aucun doute, dans le top 10 des #Jeux vidéo 2014.

Publicité
Publicité

Jour 1 : Vous prenez le contrôle de trois survivants, dans une maison délabrée qu'il va bien falloir rendre habitable, si vous voulez survivre. Chaque protagoniste possède ses propres qualités et il faudra les exploiter au mieux pour construire du mobilier, une radio, des lits, un système de chauffage ou encore cuisiner. Pour l'instant tout le monde est en plus ou moins bonne santé, mais cela ne va pas durer.

Nuit 1 : Les choses sérieuses commencent : Impossible de sortir de jour de la maison, les snipers ne feraient qu'un tir de votre maigre peau, le temps est donc venu d'aller collecter nourriture, matériaux de construction, médicaments et autres denrées indispensables à la survie du groupe. Différentes zones sont exploitables et si certaines sont d'une approche simpliste, d'autres se révéleront beaucoup plus complexes.

Publicité

Car dans cette jungle urbaine, vous n'êtes pas le seul à faire vos emplettes. Rester prudent en toute circonstance devient le mot d'ordre, quand certains n'hésiteront pas à faire feu sur vous pour un simple morceau de sucre ou un peu de bois.

Jour 2 : Tout le monde est encore vivant, bonne nouvelle, mais quelle erreur d'avoir laissé votre cuisinier en chef, plutôt qu'un ancien soldat monter la garde de votre modeste demeure durant la nuit. Des voleurs se sont introduits et vous voilà à cours de provisions. Le moral s'en ressent et il va falloir remotiver le groupe. Pour cela alcool, tabac, café ou encore musique classique agiront avec plus ou moins d'effet sur les protagonistes. Il est temps de construire votre premier lit car la fatigue et la maladie ne vont pas tarder à s'abattre sur vous.

Nuit 2 : "Pavle" se sent prêt à collecter au supermarché du coin, malheureusement un peu trop sûr de lui, il sera tué par une bande de pillards au rayon bricolage, alors qu'il cherchait une pelle pour déblayer la maison.

Publicité

"Pavle" ne reviendra pas, vous n'êtes plus que deux, démoralisés et grippés. Dépourvus de nourriture, il est peut-être temps de lancer une nouvelle partie. Mais soudain, quelqu'un frappe à la porte, une ancienne journaliste souhaite vous prêter main forte.

Le jeu, va s'enchaîner ainsi par successions de phases diurnes et nocturnes, la progression dépendra de votre capacité à prendre de bonnes ou de mauvaises décisions. Dévaliser une maison de personnes âgées, aura par exemple pour effet de miner vos personnages, ce qui les rendra moins efficaces dans leurs tâches journalières.

This war of mine est un jeu déconseillé aux moins de dix-huit ans, qui conviendra parfaitement aux amateurs du genre : gestion et stratégie, en quête d'un jeu pour adultes avertis. Eleven studios affirme s'être inspiré de faits réels glanés au cours du développement donnant au jeu, une dimension humaine palpable à chaque instant.

Les plus :

Le graphisme linéaire est très soigné, sombre à souhait telle une bande dessinée au fusain, il vous plongera dès les premières minutes de jeu, dans l'ambiance oppressante qui pèse sur vos civils.

Le bande son est remarquable, très discrète mais toujours présente, elle s'intègre parfaitement à chaque situation.

Le "Gameplay" est simple, nul besoin d'être un : "Pro Gamer" pour contrôler : This war Of Mine, c'est votre aptitude à faire de bons choix au bon moment qui fera la différence.

Le prix du jeu est plus qu'abordable, proposé à 18,99 € sur la plateforme Steam.

Les moins :

Quelques plantages en cours de partie qui n'effacent pas celle-ci.

Un univers de jeu qui peut déranger. #Fiction