Lorsque LucasFilm a sorti la bande-annonce du très attendu prochain Star Wars en novembre dernier, un seul plan de 5 secondes a provoqué un raz-de-marée de critiques et l'ire d'une partie des fans de la saga de science-fiction. Un plan où l'on voit apparaître un seigneur Sith inconnu en pleine forêt, déclencher un sabre laser rouge modifié par l'ajout de deux faisceaux laser horizontaux. La forme de ce fameux nouveau sabre laser a alors rappelé pour beaucoup celle d'une croix. Cette originalité apportée par le réalisateur du film J.J. Abrams a provoqué un déluge de railleries et détournements (couteau suisse, tronçonneuse, même Jacquie et Michel s'y sont mis), et provoqué des débats animés auprès des adeptes de l'épopée spatiale.

Publicité
Publicité

J.J. Abrams a admis au site Collider avoir écouté attentivement ce que disait les détracteurs ou adeptes : "Je dois avouer que cette controverse a été une grande source d'amusement pour moi" explique-t-il, "Je ne peux même pas vous dire combien j'ai reçu d'emails contradictoires de personnes défendant leurs arguments avec des graphiques incroyablement détaillés... J'ai reçu des trucs complètement dingues, et des personnes qui me montraient comment ce sabre laser tuerait son propriétaire ou comment sa conception n'avait aucun sens". 

Mais il semblerait que les fans n'ai pas été les seuls à se questionner sur l'utilité ou l'aspect pratique d'une garde similaire à celle des épées médiévales sur un sabre laser. Bien qu'il ait refusé de détailler qu'elle était l'origine de de l'arme et son histoire, ou dans quelle contexte elle serait utilisé, Abrams a expliqué qu'elle était "un croquis qui est devenu complètement autre chose" rajoutant "vous savez, tout cela n'a pas été fait sans avoir énormément de débats avec l'équipe et il est amusant de voir les fans avoir la même conversation que nous, mais inversé".

Publicité

La sortie du film est prévue pour le 18 décembre 2015. Et si vous n'en pouvez plus de patienter, vous pouvez toujours revoir la bande-annonce du film.

#Cinéma