Tous les mardis sur la chaîne américaine The CW est diffusée la série The Flash avec Grant Gustin dans le rôle titre, qui se déroule dans le même univers qu'Arrow, le show qui a lancé Stephen Amell, future star de Ninja Turtles. Et l'éditeur des bandes dessinées dont ces œuvres télévisuelles sont inspirées a aussi pour ambition de concevoir un univers sur grand écran. Celui-ci a comme base Man of Steel mais se composera à termes d'autres adaptations de #Comics, et le 23 mars 2018 sortira The Flash.

Ce film ne devrait partager aucun lien avec ce que les spectateurs découvrent en ce moment à la télévision. Aussi l'acteur qui incarnera le Bolide rouge et jaune ne sera pas Grant Gustin mais Ezra Miller. De la même façon, Andrew Kreisberg comme Greg Berlanti, impliqués dans la plupart des séries tirées de comics DC - et notamment Supergirl qui arrivera sur CBS à la rentrée 2015 - ne participeront pas à l'écriture. Il était donc nécessaire de trouver des scénaristes capables de retranscrire la personnalité du super-héros et l'atmosphère qui l'entoure au #Cinéma.

Les heureux élus sont officiellement Phil Lord et Christopher Miller ! On les connait surtout pour un des meilleurs #Films "d'animation" sorti en 2014, La Grande Aventure LEGO où ils ont mis en scène le Batman le plus super-génial de l'Histoire ! Déjà à la tête de cette franchise - ils produiront d'autres films avec des briques en 2016 et 2017 - pour Warner Bros., il semblerait que le studio leur fasse suffisamment confiance pour leur offrir un film super-héroïque.

Cela étant, rien ne garantit qu'ils en seront réalisateurs. Mais le simple fait que ces habitués de la comédie à qui on doit aussi Tempête de boulettes géantes et 21 jump street gèrent le scénario est rassurant pour les fans de Flash. Alors que l'ambiance posée par Man of Steel laissait penser que toutes ses suites seraient extrêmement sombres, Lord et Miller pourraient apporter la lumière nécessaire au héros rapide comme l'éclair. Un point en plus pour le DC Cinematic Universe et une défaite pour Marvel qui après avoir perdu de Joss Whedon sur Avengers se retrouve sans ces deux cinéastes pour le film d'animation Spider-Man que Jeph Loeb aurait aimé leur confié.