Qui ne connait pas Iron Maiden ? En 1980, le groupe sort un album qui s'intitule "Iron Maiden" ! Quelle bonne idée ! Que des tubes ! Bruce Dickinson ne fait pas encore parti de la bande, mais un certain Paul Day, le chanteur habillé style cuir noir, qui ne restera pas longtemps. Avec "remember tomorrow", "phantom of the opera", ou encore "strange world", le groupe se fait rapidement une place. Il fallait à la bande de Dave Murray une icone : le squelette sanguinaire, véritable institution d'une renommée internationale. En effet, nous savons tout de suite à qui nous avons à faire !

Bruce Dickinson : une nouvelle ère

Il arrive dans le groupe après un court passage de Paul Day, et reprend le flambeau, et de quelle manière ! A la sortie du magnifique album "the number of the beast", nous restons plantés à prendre ces chers vynils et nous mettons le son à fond pour partir vers l'aventure, avec des titres magiques comme "hallowed be thy name" ou "22 acacia avenue" qui nous transportent vers les solos les plus connus des groupes métalleux !

Il s'ensuit d'autres albums "powerslave", puis "seventh son of a seventh son" avec le titre du même nom, un véritable chef d'oeuvre mêlant un tout varié dans la rythmique et surtout la fin de la chanson avec une chorale et l'attente des solos de Dave Murray et d'Adrian Smith !!! QUEL BONHEUR !

De Bruce à Blaze !

Avec : "fear of the dark", Maiden reviendra à ses débuts même si certains le découvriront plus tard.

Publicité
Publicité

Mais quoi qu'il en soit, à ce moment-là, le groupe est déjà connu dans le monde entier.

Ensuite, Bruce Dickinson part un moment, et laisse place à un autre chanteur Blaze Bayley, qui fera deux albums "the X factor" et "virtua Xi", de très bons titres où Dickinson nous manque, mais nous nous habituerons et écouterons surtout le deuxième avec des titres comme "don't look to the eyes of a stranger".

Bruce revient en 1990

Il fait son retour avec "brave new world", pas aussi populaire que les précédents mais aussi frissonnant. Enfin parmi nous !!! Nous finirons avec "the final frontier", sorti en 2010, qui nous fait penser que la frontière entre les débuts et la fin est proche ! Ils ne sont plus tout jeunes.

Nous pouvons dire que les pochettes, la #Musique, la voix de Dickinson, ont apporté à tout un peuple Métal une envie de bouger et de se délecter de la trame originale et savante d' IRON MAIDEN !

Je dois dire que dans ma bagnole, j'ai toujours la cassette du premier album et que je m'empresse de mettre, et même si je l'ai écouté 50 000 fois, c'est toujours un plaisir inégalé qui me titille le cerveau avec ce sentiment que ce groupe restera éternel ! #Célébrités #Concert