Ce dimanche se déroule la 34e édition de la Fête de la #Musique un peu partout en France et dans le monde, pour la plus grande joie des mélomanes ou des simples badauds. Des milliers d'événements seront proposés au public, de plus en plus nombreux, tout au long de cette journée de liesse populaire.

Promouvoir la musique

La première édition de la Fête de la musique a eu lieu le 21 juin 1982. C'est Jack Lang - à qui on doit également la Fête du cinéma, les Journées du patrimoine ou encore le Printemps des Poètes- alors ministre de la Culture de François Mitterrand, qui l'a mise en place. La date du 21 juin a été choisie car elle coïncide très souvent avec le solstice d'été, le jour de l'année où la nuit est la plus courte, ou avec le premier jour de l'été.

Publicité
Publicité

Cette année, elle tombe un dimanche. Mais lorsqu'elle se déroule en pleine semaine, c'est un véritable problème. D'où l'idée de certains que l'événement ne se tienne pas à une date fixe.

A l'origine, la Fête de la musique avait pour vocation de promouvoir la musique et de permettre à des musiciens amateurs de se produire un peu partout dans les rues et sur l'espace public.Assez rapidement, les musiciens et des chanteurs professionnels- y compris ceux de grand renom - se sont joints à cet événement. Ce qui, pour certains, lui ôtait son caractère populaire et surtout son côté amateur et totalement bénévole.

Aujourd'hui, de nombreux artistes saisissent cette occasion pour faire la promo de leur dernier album. La plupart des chaînes de télévision retransmettent des concerts en direct et en font un véritable événement commercial. On est bien loin de l'esprit bon enfant et désintéressé des premières éditions, ce qui est assez regrettable finalement.

Publicité

Mais il faut s'adapter à la société dans laquelle nous vivons...

Depuis plusieurs années, la Fête de la musique s'est internationalisée. Plus de 120 pays à travers le monde ont repris son concept et l'ont adapté à leur traditions locales. Une véritable success story qui permet à la France de rayonner sur les cinq continents de la planète et de montrer qu'elle reste une véritable référence incontournable dans le domaine des arts depuis des siècles.

Un événement qui ne fait pas que des heureux

La Fête de la musique ne fait pas que des heureux. De plus en plus de riverains se plaignent du bruit qu'elle occasionne et de certains débordements, en particulier ceux liés à une consommation un peu trop excessive de boissons alcoolisés. On accuse même la Fête de la musique de devenir une Fête de la bière à la française. Pourtant, la plupart des municipalités interdisent la consommation d'alcool sur la voie publique mais comme on ne peut pas mettre un policier derrière chaque personne, il est quasiment impossible de faire respecter cette interdiction. Sans compter que pourles bars et autres débits de boissons, la Fête de la musique est une occasion de faire du profit et que rien n'interdit la consommation d'alcool - qui coule souvent à flots - à l'intérieur de ces établissements.

Publicité

Pour certaines personnes, en particulier chez les jeunes, il n'y a pas de fête sans alcool. Ce qui est assez préoccupant. C'est la musique qui compte avant tout, non ?

Une fête populaire fort appréciée

Malgré tout, la Fête de la musique reste une fête populaire fort appréciée. C'est un moment que certains attendent avec impatience chaque année. Et ils sont de plus en plus nombreux. Que vous soyez amateurs de jazz, de rap, de musique classique ou de musique populaire, il y a en pour tous les goûts. Que vous soyez à Paris ou en province, il y a des événements musicaux partout en France.

Des millions de personnes participent chaque année à la Fête de la musique et en gardent souvent un excellent souvenir. Encore faut-il que la météo soit plutôt clémente. Ce qui est loin d'être gagné pour cette 34e édition, en particulier dans les régions situées au nord de la Loire. Comme c'est souvent le cas, hélas...

Ce dimanche, en famille ou avec des amis, c'est l'occasion de passer un bon moment en toute convivialité. Et pour les musiciens, confirmés ou amateurs, faites de la musique ! Pour le plus grand bonheur des petits et des grands.