L'engagement des Bérurier Noir

Ils sont le groupe mythique de la scène punk dans les années 80. Avec Fanfan au chant et Loran à la guitare au son saturé, ils commencent à jouer dans les métros, dans la rue, dans les bus. Souvent délogés par la police, ils ont su en tirer des conséquences : ne pas dire ce que l'on pense ! Mais, la bande de rebelles continue et un jour dans la rue, un millier de punks, attiré par le mouvement rythmé et les textes de Fanfan d'une vérité incontestée et politico-incorrecte, mettent le feu aux corps qui pogotent à l'unisson en clamant haut et fort leur position anarchiste et concrète. Il faut savoir que Fanfan et Loran ne sont pas seuls.

Publicité
Publicité

La batterie n'existe pas, c'est la boite à rythme de Dédé ! Quant au saxo de Pascal Kung Fu, il se marie parfaitement aux chansons, et est très présent sur certaines chansons, notamment "Casse-tête Chinois".

Le concert culte

En 1989, le #Concert de "Viva Bertaga" fait l'unanimité absolue. Trois concerts d'adieu et l'album qui sortira en 1990. Quel concert fabuleux ! Nous connaissons presque toutes et tous cet album culte par coeur. Une déferlante dans le monde de la #Musique, un feu d'artifice avant l'heure et une salle comblée qui reprend avec ferveur des "la, lalalala, la" et des "Vivre libre ou mourir", en passant par "Porcherie" qui amène le peuple à dénoncer le racisme avec cette phrase inoubliable : "La Jeunesse Emmerde Le Front National"....plus jamais de 20%, plus jamais.....en 1989, ils avaient raison en dénonçant les dérives d'une vie politique qui est la même de nos jours ! Puis "On a faim", un thème dédié aux riches bourgeois qui mangent eux et qui laissent les pauvres crever la dalle ! Encore d'actualité !Nous pouvons dire que les Bérurier Noir ont su décripter avant l'heure les problèmes de la société actuelle.

Publicité

Des précurseurs que l'on aime ou pas.

Que deviennent les Bérus ?

Fanfan est maintenant historien au CNRS (il a obtenu son doctorat d'histoire en 2003 et a fait une thèse). Loran, le guitariste, continue à jouer dans un groupe "Les Ramoneurs de menhirs" qui reprend des chansons traditionnelles bretonnes sur une tonalité Punk et joue encore quelques morceaux des Bérus. A tous les p'tits loups, n'oublions jamais ce qu'a apporté cette bande à la France et au mouvement de la jeunesse !   #Célébrités