Le concours #Eurovision de la Chanson fut créé par Marcel Bezençon alors directeur général de la #Télévision publique suisse. La première édition s’était déroulée en Suisse à Lugano et totalisait 7 sept candidats. Avec les années, le nombre de candidats est passé à une quarantaine et "à l'heure actuelle, le concours demeure l'un des plus anciens programmes télévisés au monde, et le plus important concours musical jamais organisé. Son succès a dépassé les frontières du continent européen et il a inspiré de nombreuses autres compétitions musicales".

 

En 2015, la France avait été représentée par Lisa Angell avec sa chanson "N'oubliez pas", et l'édition s'était déroulée en AutricheL’édition 2016 de ce concours est organisée par le Suède et la finale se déroulera à Stockholm, le 14 Mai.

Publicité
Publicité

La cérémonie sera retransmise en direct sur France 2 à partir de 21h00 et sera animée par Stéphane Bern et Marianne James, comme l’année dernière.

 

Cette année, c’est donc la 61ème édition, mais cette édition a un petit goût sucré, car celui qui représentera notre beau pays, c’est Amir Haddad, ce beau garçon, ténébreux dentiste de formation, avec sa chanson intitulée "J’ai cherché". Les couplets sont en français, tandis que le refrain est en anglais, ce qui a créé une petite polémique, injuste et injustifiée, à mon sens !

 

Amir Haddad, ancien candidat de la troisième saison de The Voice, était arrivé aux portes de la victoire. Mais cette dernière lui a été ravie par Kendji Girac. Toutefois, cette défaite n’a pas un goût amer puisque voilà notre Amir aux portes de l’Eurovision. Il n’a pas froid aux yeux, et il vaut mieux pour porter notre flambeau vers la victoire.

Publicité

 

Rien n'est impossible !

 

Pour rappel, c’est en 1977 que la France a remporté l’Eurovision pour la dernière fois avec l’interprétation de "L’oiseau et l’enfant" de Marie Myriam, dont les paroles résonnent toujours quelque part en nous. J’en garde encore les frissons tant cette chanson était belle. Au total, la France a remporté cinq fois le concours. En 1958 c’est André Claveau avec "Dors, mon amour" qui remporte cette victoire. En 1960, c’est Jacqueline Boyer avec "Tom Pillibi", en 1962 Isabelle Aubret avec "Un premier amour" nous fait cet honneur, puis en 1969 c’est au tour de Frida Boccara avec "Un jour, un enfant", et pour clore ce palmarès en 1977 Marie Myriam avec "L’oiseau et l’enfant".

 

Depuis, que l'on aime ou pas l'Eurovision, on espère voir la victoire, pour redorer notre blason ! 39 ans à y croire sans l’apercevoir, alors on aimerait bien la saisir cette victoire, cela ferait un peu de douceur dans ce monde de brutes ! Amir sera-t-il notre "sauveur" ? On le souhaite, et pour lui donner un peu plus de force, de confiance et la chance d’être le meilleur, soyons tous derrière lui, portons-le !

  #Musique