Ville portuaire majeure de l’Angleterre et du Royaume Uni, profitant d’un climat maritime tempéré, ses 450 000 habitants sont les plus proches voisins du Pays de Galles. Bien sûr la ville a toujours connu un club de football prestigieux au palmarès impressionnant. Mais c’est surtout aux Beatles que Liverpool doit sa renommée internationale. Et Liverpool sait leur rendre.

Ces trois là (John Lennon, Paul Mac Cartney et George Harrison) sont tous élèves de la "Quarry school". Musiciens doués quoiqu’autodidactes, ils forment un premier groupe : les "Quarry men". Bientôt rejoints par Ringo Starr, ils deviennent les "Silvers Beatles" puis les "Beatles".

Publicité
Publicité

Une aventure exceptionnelle les attend. De Liverpool à Hambourg puis à la célèbre "Cavern club", et enfin, dans le monde entier.

Une ville musée

Liverpool reconnaissante ? oui… Ici tous les hôtels, restaurants, pubs, portent le nom d’une de leurs célèbres chansons ou affichent leurs effigies. Ici, les Beatles sont à chaque coin de rue, à chaque carrefour, à chaque feu rouge. Ici, le musée le plus couru et le plus fréquenté se trouve sur les quais Albert docks: "Beatles story". Visite obligatoire d'une journée. Vous ne me croyez pas ? Alors attrapez le prochain vol pour "John Lennon airport" et embarquez dans le "Magical Mystery Tour bus" pour découvrir la ville et filer sur les traces des Beatles : leur école, leurs résidences familiales, "Strawberry fields", "Penny lane", la "cavern" et le "yellow submarine" de Albert docks, proche du musée des Beatles.

Publicité

Aidés de Brian Epstein (impressario intuitif) et George Martin (musicien classique et ingénieur du son de génie), les Beatles vont enflammer toutes les salles de concerts du monde pendant plus de quatre ans, enchaînant succès sur succès. Un néologisme naît : la "Beatlesmania". Alors les Beatles, épuisés par des tournées interminables, décident de délaisser la scène et les concerts pour se concentrer sur les enregistrements dans les studios de d’Abbey road. Afin de peaufiner leurs talents et leurs créativités extraordinairement fécondes.

Révolution

Ainsi surgit, en 1967, l'album révolutionnaire "Sergent Peppers lonely hearts club band". Une bombe dans le monde musical qui va profondément bouleverser l'univers du rock and roll. La légende rebondit et s’amplifie… S’en suivent quelques nouvelles pépites : le double "album blanc", "Abbey road" et le chant du cygne : "Let it be" ! 30 Janvier 1969, le divorce est consommé. Les Beatles implosent et nous laissent plus de quatorze albums en seulement huit ans de bonheur… Un album de quinze titres tous les six mois ! Qui dit mieux ?

Les Beatles nous laissent aussi et surtout un immense patrimoine musical dont s’inspirent encore aujourd’hui beaucoup de musiciens de talent.

Publicité

Ils ne se trompent pas et ont raison. Les destins des uns et des autres l’ont voulu ainsi… What else ? So, « Let It Be »…

Euro 2016… L’équipe de France, en finale, rejoint ses aînés de 2000 ! Allusion oblige…

Le chanteur rock et blues Joe Cocker nous a quittés… #Musique #Célébrités #Royaume-Uni