Après "Moi, Moche et Méchant" volets 1 et 2, Le Lorax et Les Minions, les studios Illumination proposent leur nouveau film d'animation intitulé "Comme des Bêtes". Il sortira sur les écrans le mercredi 27 Juillet. C’est Chris Meledandri, producteur et fondateur des studios, qui a eu l’idée de départ du film. Il s’est mis à observer ses animaux de compagnie et ceux de ses proches en leur imaginant leur vie propre. Que font-ils dès que leurs maîtres quittent le foyer ? Yarrow Cheney et Chris Renaud, les réalisateurs, réussissent parfaitement à exploiter ce concept astucieux et original, tout en utilisant totalement les possibilités inépuisables du dessin animé.

Publicité
Publicité

Tout ce qu’un film "réel" n’autorise pas, ils l’intègrent dans leur aventure.

 

Car il s’agit bien d’une authentique aventure, voire d’un tourbillon foisonnant. Dès les premières minutes, le spectateur est littéralement attrapé par l’histoire et ses protagonistes. A de nombreux moments, on se croirait dans un manège à sensations, mais avec seulement les bienfaits. La 3D amplifie le phénomène et apporte de l’intensité à l’expérience. Les courses poursuites dans New York sont en effet haletantes. Quelques pauses ingénieuses et bienvenues dans ce tempo d'enfer aident l’intrigue à prendre de l’ampleur grâce à des dialogues savoureux. On rit beaucoup du début à la fin, non seulement aux répliques, mais aussi aux gags fourmillants, aux trouvailles délirantes et à la morphologie drôlissime des animaux.

Publicité

 

L’autre indéniable atout de "Comme des Bêtes" est son esthétisme ultra-soigné. Les images de New York, terrain de jeu parfait, et de ses gratte-ciel sont magnifiques, tandis que les bouilles des bestioles feraient fondre le plus gros des icebergs ! Et la 3D a ici sa complète légitimité. Elle n’intervient pas comme un gadget mais accentue la beauté des plans. Certes, il faut retrouver un peu de son âme d’enfant pour s’impliquer totalement dans l’aventure, mais les multiples qualités de "Comme des Bêtes" rendent l’opération très facile. Toute la famille risque de craquer pour Max, nom du héros, et ses amis. Triomphe populaire quasiment garanti !

 

Les + : les nombreux gags souvent hilarants, la 3D, les superbes dessins.

Les - : très peu de points négatifs, seuls les "durs à cuire" qui ont perdu leur âme d'enfant se sentiront laissés de côté.

  #Films #Fiction #comédie