Pokemon Go est une application qui continue de faire des adeptes et réjouit les marques. Disponible en France depuis le 23 Juillet 2016, elle a été développée et distribuée par Niantic Labs (filiale de Google), dirigé par John Hanke. N'importe qui peut se créer un avatar et chasser ces mignonnes ou enragées petites créatures, qui se planquent désormais dans notre quotidien. Malgré l'aspect ludique, certains utilisateurs de l'application manqueraient de prudence. Les avertissements visant à réduire les accidents dus à l'application fleurissent. Ce qui n'empêche pas les utilisateurs de continuer leur chasse au Pokemon, créatures mythiques et peut être plus bénéfiques qu'il n'y paraît.

Publicité
Publicité

 

L'histoire de toute une génération fan de Pikachu 

Pokemon, c'est l'histoire de toute une génération de gamins, qui s'est identifiée à Sacha le héros du dessin animé qui se trimbalait partout avec #pikachu. C'est aussi l'histoire extraordinaire de son créateur, personne avec un autisme asperger, à l'imagination débordante, le japonais Satoshi Tajiri. Les jeux de rôles de la série Pokemon, développés par Game freak sous la direction de Junichi Masuda, sont très attendus. D'ailleurs, les deux jeux Pokemon soleil et Pokemon lune, développés par Nintendo 3DS en neuf langues, sortiront courant Novembre 2016. En attendant, quelque soit l'âge, les petites créatures passionnent et se retrouvent dans les endroits les plus inattendus.

 

Les bienfaits de Pokemon Go pour les enfants hospitalisés

Coup de com ou réalité ? Pokemon Go ferait du bien aux enfants hospitalisés.

Publicité

Sur la page Twitter de Pokemon Go, suivie par presque deux millions de followers, on découvre une vidéo tournée dans un hôpital. Au C.S Mott Children's Hospital, on utilise l'application comme un bienfait, encadrée par un spécialiste. On y découvre J.J Bouchard, spécialiste de la vie de l'enfant, vanter les mérites de l'application : "L'application encourage les enfants hospitalisés à faire de l'exercice, à voir l'hôpital autrement que comme un endroit effrayant et stimule le partage entre enfants hospitalisés."  Alors Pokemon Go ?

 

#Smartphone #Pokémon Go