L’acteur américain #Jared Leto est connu pour ses rôles dans Requiem for a Dream, Dallas Buyers Club, Alexandre ou Panic Room. Cette année, il a fait partie du groupe de super-vilains dans Suicide Squad, aux côtés de Viola Davis et Will Smith. Il semblerait que l’acteur de 44 ans, également chanteur et musicien du groupe Thirty Seconds to Mars, soit en passe de booster sa notoriété, en acceptant le rôle d’#Andy Warhol. On croyait en avoir fait le tour, et pourtant, le #Cinéma hollywoodien continue à nous proposer des films biopics. Rois et reines, hommes ou femmes politiques, actrices, chanteurs, inventeurs ou sportifs, tous les grands et les grandes femmes qui ont marqué nos esprits, ont droit à un film qui retrace leur vie ou une période importante de celle-ci.

Publicité
Publicité

 

Un rôle de composition 

Les biopics sont un peu comme le Saint Graal pour les acteurs qui doivent camper le rôle principal. Souvent grimés, affublés de prothèses, ils étudient les attitudes et imitent la voix du personnage original. Ces dernières années, ces rôles ont permis à de nombreux comédiens de remporter des récompenses. Jared Leto sera également co-producteur du film, le scénario sera l’œuvre de Terrence Winter (créateur de la série Boardwalk Empire), aussi présent au générique du film The Wolf of Wall Street. Le film titré sobrement Warhol, sera inspiré et adapté du livre de Victor Bockris, Warhol : The Biography.

 

La vie privée d'Andy Warhol

Du côté de l’histoire, elle risque d’être haute en couleurs, puisque l’artiste pop art était un personnage atypique à la vie tumultueuse.

Publicité

Il ne cachait pas ses préférences sexuelles, à une époque où il n’était pas toujours facile de vivre son homosexualité. Andy Warhol souffrait également d’hypochondrie et a été victime d’une tentative d’assassinat en 1968. Jared Leto, acteur hétérosexuel, avait déjà été critiqué par la communauté LGBT pour avoir interprété le rôle d’un personnage transgenre dans Dallas Buyers Club. Ce rôle lui a d’ailleurs permis de remporter un Oscar. Il avait alors pris position en déclarant : « Je ne pense pas réellement qu’un acteur gay ait les mêmes opportunités qu’un acteur hétérosexuel ».