On ne les présente plus tellement l'ombre qui les précède est lumineuse. Chaque fait et geste ou info sur leur avenir étant épiés, la révélation d'un mystérieux site web sonne ainsi comme l'heure du retour : #Alive2017.com ou l'art de déchainer les fantasmes. Dévoilé le 24 septembre dernier, alive2017.com est un site web, composé d'une seule page, avec laquelle l'internaute ne peut pas interagir. Enfin ça, c'est dans la théorie. Puisque en pratique, lorsque l'on s'amuse à chercher des informations, on s'aperçoit que le code source de la page est en réalité saturé d'éléments confirmant la thèse que, oui, les Daft Punk sont sur le retour.

Les Daft Punk, roi de la promo

N'en déplaise aux rois de la communication et du marketing, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo sont des génies, non seulement de la musique, mais aussi, et surtout, de la promotion.

Publicité
Publicité

Mais qu'est-ce que ce code source cache-t-il réellement ? D'après les fans, deux détails permettraient de mettre en exergue les indices laissant penser que les Daft Punk prépareraient un coup. Tout d'abord, les lignes de chiffres successifs représenteraient les coordonnées GPS d'une ville, avec dans l'ordre, Paris, Los Angeles, Londres, New-York, Tokyo, Sao Paulo, Ibiza et enfin Indio. Troublant. Notamment pour Indio, qui se situe dans la vallée de Coachella, renommée pour son festival, et premier endroit où les Daft Punk avaient dévoilé les prémices de Random Access Memories en avril 2013. Le deuxième indice relevé se situe derrière le « I » de ALIVE : un décompte probable, qui prendrait fin, à en croire les théories, le 27 octobre prochain. On remarquera, cependant, que le « START SLEEP ROUTINE » présent dans le code source ne fait l'objet d'aucune attention, le message étant pourtant clair, faisant échos au fameux « Métro Boulot Dodo ».

Publicité

Jamais deux sans trois : Alive 1997, Alive 2007 et donc Alive 2017 pour les Daft Punk ?

Comme rien n'est jamais laissé au hasard par les Daft Punk, on imagine que le dernier morceau mis en ligne par The Weeknd, « Starboy », pour lequel ils ont collaboré, entre dans cette stratégie de communication. Autre indice, en début de semaine, les fanas des Daft Punk s'étaient également emballés suite à une vidéo, devenu virale, montrant le duo en plein concert à Berlin. Hélas, c'était en réalité un groupe de reprises Irlandais. Après les fameux Alive 1997, enregistré à Birmingham et composé d'un seul titre, et Alive 2007, issu de leur concert au Palais omnisports de Paris-Bercy à Paris en juin 2007, il semblerait bien que le groupe nous mijote un Alive 2017, pour célébrer les 20 ans. Sous quelle forme ? Ca, seul l'avenir nous le dira. #daftpunk #Musique