Après quatre ans d’absence, Kid Cudi abandonne les querelles sur Twitter et fait la démonstration de son talent avec un nouvel album qui semble s’annoncer comme un beau succès pour cette fin d’année 2016. 

L’album de Kid Cudy une nouvelle fois repoussé

La sortie de son nouvel album « Passion, pain & Demon slayin » était prêvue pour le 30 Septembre, après un premier retard qui n'avait pas manqué d'interpeller les fans en Juin 2016. L’événement a été une seconde fois repoussé, en raison, semble t-il, de problèmes de droits d'auteur sur des extraits qu’il aurait samplé pour cette nouvelle production. Pour apaiser les plus impatients, le rappeur originaire de Cleveland a publié ce vendredi une version studio de « Frequency » ( sorti en toute discrétion en Mars 2016) en même qu'un duo avec Pharell Williams sur le très rythmé « Surfin' ».

Publicité
Publicité

Si on peut lui reprocher la sortie pour le moins chaotique de son nouvel album, force est de constater que Kid Cudy a toujours autant de talent et qu'il nous propose encore une fois un album aux sonorités riches, avec son flow si caractéristique, tantôt rapide tantôt chanté.

Un second succès annoncé

Il semblerait que la star native de Cleveland se soit entourée d’ artistes tous plus talentueux et efficaces les uns que les autres pour ce nouvel opus. Le fait qu'il ait soit produit par le label Nous avions déjà écouté avec attention son « can’t look in my eyes » en collaboration avec Kanye West. « Frequency » , sorti en Mars 2016 s'était également distingué avec un cortège d’éloges et avait remporté l'adhésion des fans. Il nous propose à présent le titre « Surfin’ » en featuring avec Pharell Williams, véritable trublion de la scène hip hop,  abonné aux tubes que ce soit dans la pop et dans son registre de coeur, le R&B.

Publicité

Rythme saccadé, instrumentale à la trompette et grosses percussions, refrain chanté avec un soupçon d'auto-tune : c'est entraînant,c’est inattendu, voire complètement festif… Un hymne qui glorifie la singularité de ces deux artistes qui se sont employés à faire bouger les lignes parfois rigides du #Rap. Aucun doute sur le fait que ces deux là surfent sur leurs propres vagues. De quoi nous réchauffer et nous redonner le sourire cet hiver.

 

  #Musique #Hollywood