Considéré comme un maître du genre horrifique, Guillermo Del Toro est principalement connu pour avoir réalisé des films mêlant à la fois le fantastique et l'épouvante, tels que "Cronos" et "Le Labyrinthe de Pan". Son nouveau long métrage, dont le contenu est longtemps resté secret, a récemment été dévoilé par l'annonce de la fin de son tournage puis par son entrée officielle dans le processus de production. Pour le plus grand bonheur des fans, un synopsis dévoilant l'intrigue de ce mystérieux projet est également paru à la suite de cette annonce.

Le synopsis indique que le film The Shape of Water traitera d'une histoire d'amour périlleuse entre une femme et une créature fantastique.

Publicité
Publicité

Cette trame narrative n'est pas sans rappeler le roman "La Belle et la Bête" qui compte parmi les plus appréciés du réalisateur. Curieusement, l'idée même d'un film centré sur une romance tumultueuse fait de toute évidence référence au précédant long métrage du réalisateur "Crimson Peak". Dans lequel Guillermo Del Toro a innové son style de réalisation par la mise en scène d'une histoire d'amour, sublimée par un style traditionnel gothique.

The Shape of water révèle des pistes curieuses

Bien que les informations au sujet de ce long métrage demeurent limitées, il a été néanmoins confirmé que l'acteur Doug Jones serait impliqué dans ce projet. L'acteur Américain a déjà travaillé avec Guillermo Del Toro sur des films tels que "Hellboy" dans lequel il incarnait le personnage de Abe Sapiens, ou encore "Le Labyrinthe de Pan" dans les rôles respectifs du mystérieux faune et du cauchemardesque homme pâle.

Publicité

Sa participation semble indiquer qu'il sera l'interprète de la créature mentionnée dans le synopsis, car Doug Jones est principalement connu pour jouer des personnages hauts en couleurs, tout en portant des costumes et des maquillages aboutis.

Bien que ce film recèle encore bien des secrets vis-à-vis de son contenu comme de son casting, "THE SHAPE OF WATER" compte parmi les films les plus attendus de l'année 2017. #La Belle et la Bête #Cinéma