Disney ne lésine pas pour promouvoir '#Rogue One' et diffuse toute une série de photos de tournage, a organisé une soirée de lancement à Londres. Mais la distribution fait aussi la tournée des popotes médiatiques, des studios et plateaux, pour faire la promo. Felicity Jones fait le job avec un certain bonheur en se confiant à 'Glamour' et en donnant une interview humoristique ou elle donne des traits modernes aux personnages. Ainsi ‘’Kylo Ren est du genre à rendre ses cadeaux de Noël’’. Pas la bûche de Noël aux fromages, quand même ? On apprend aussi que la Princesse Leia trompe son monde car elle 'danserait sur du Beyoncé dans l’intimité', que 'Yoda' et 'Obi-Wan Kenobi', qui s’endort en visionnant un film, sont des flemmards, et que 'Dark Vador' est un pingre du style écornifleur (oubliant de régler ses notes de restaurant).

Publicité
Publicité

Cela donne ‘’Jar Jar Binks est du genre à picoler dès le matin’’, comme 'C3PO' qui nous apporterait une tequila après une rupture ; ‘’Jabba The Hut siffle les filles dans la rue’’, et cetera. Bref, Felicity Jones s'amuse et sa cote grimpe.

Démenti : pas de suite pour 'Rogue One'

Kathleen Kennedy, contrairement à ce qui avait été naguère annoncé, a indiqué qu’il n’y aurait pas de suite à 'Rogue One'. Il avait été question de faire un autre film narrant une histoire intermédiaire entre les épisodes de la saga principale (la période de Rogue One se situe entre les époques des versions trois et quatre de la saga #Star Wars). Et bien non, LucasFilm n’envisage pas un nouveau scénario. Pas de 'The Two Rogues'… Mais, allez vraiment savoir… Cela impliquerait-il que Felicity Jones, ou 'Jyn Erso', va connaître une fin tragique ? En France, 'Rogue One' sortira le mercredi 14 décembre.

Publicité

Mais il sera peut-être difficile de le voir ce mercredi-là car beaucoup de billets seront pré-vendus (et certains peut-être revendus… quelque peu plus cher).

Mais un prologue pour 'Rogue One'

On s’attendait à un générique incluant un texte déroulant situant l’intrigue dans le temps. Eh bien non, Gareth Edwards a dévoilé qu’un prologue serait diffusé avant le début du film. Il retracera des événements remontant à une quinzaine d’années avant le début de l’action proprement dite. Sinon, toujours côté coulisses, Disney a obtenu des scénaristes qu’ils suppriment leurs commentaires sur Twitter à l’issue des résultats de l’élection présidentielle ayant porté Donald Trump dans le cœur des électeurs Américains. Mais guère dans celui des scénaristes. Chris Weitz avait évoqué Trump dirigeant le camp de l’Empire, Gary Whitta son opposante en femme courageuse. Mais Weitz conserve sur son profil le logo de la Rébellion traversé par une épingle de nourrice (en signe de solidarité avec les minorités).

Publicité

Moins d’images de synthèse

Les réalisateurs de 'Rogue One' ont bien sûr eu recours à des effets spéciaux, mais en faisant attention à ce qu’ils dispensent de tourner des scènes qui auraient presque pu être filmées (au réel ou avec des maquettes non virtuelles). D’ailleurs, pour la promo, le nombre des images de tournage mettant des caméras ou des participants des équipes dans le champ prédominent très largement… #Cinéma