#Silence, dont la sortie est prévue en février 2017, est basé sur le roman du même nom écrit par Shusaku Endo et publié en 1966. Au 17ème siècle, deux prêtes jésuites (Adam Driver et Andrew Garfield) se rendent au Japon pour retrouver leur supérieur disparu (Liam Neeson) et propager le Christianisme. Sur l'île, les missionnaires chrétiens seront confrontés à la violence et à la persécution, car les japonais ont interdit la religion qu'ils défendent. La foi des deux âmes imprudentes ou impétueuses résistera-t-elle à cette ultime épreuve? Jay Cocks, le scénariste de Silence, est connu pour avoir livré une œuvre presque aussi festive que cette dernière, Gangs of New York, et a même été nominé pour l'oscar du "Scénario original" en 2003.

Publicité
Publicité

Dans la course aux Oscars, nul doute que Silence aura de beaux atouts à faire valoir. Le réalisateur légendaire, Martin Scorsese, a déjà reçu plusieurs récompenses tout au long de sa prestigieuse carrière, dont le Prix Lumière en 2015 à Lyon.

La bande annonce attise la curiosité. Il ne s'agit pas de vouloir en savoir plus pour se délecter, mais de posséder suffisamment de données pour fuir à temps. En effet, l'œuvre littéraire de l'écrivain catholique japonais Shusaku Endo, narre les persécutions subies par les convertis au christianisme et les tortures qui leur sont infligées pour les contraindre à renier leur foi, en mettant en relief la conscience tourmentée des jésuites pressés d'assister à ces actes inhumains. Silence aborde la question du "silence de Dieu" face aux horreurs affligées à cause de l'amour pour lui, et permet à son auteur d'obtenir le prix littéraire Tanizaki en 1966.

Publicité

Un mois avant sa sortie aux Etats-Unis prévue en décembre, le film Silence sera diffusé au Vatican à Rome le 29 novembre.

Clin d'oeil sur les méthodes de torture, à déguster avec modération, dans Silence

La torture a souvent été utilisée à travers les siècles. La France a également eu son lot d'instruments comme la cage, suspendue dans les airs, dans laquelle on enfermait un homme pour y être dévoré par les oiseaux, ou la scie utilisée pour couper par l'entrejambe le (la) condamné(e) préalablement suspendu(e)s par les pieds, ou encore l'écartèlement. Les japonais ont été aussi imaginatifs. La bande annonce donne quelques aperçus effrayants : des hommes sont emmaillotés dans de la paille afin d'être brûlés vivants ou jetés en mer, d'autres sont crucifiés sur des croix plantés face aux violentes marées. On pourrait retrouver le tsurushi, dont la méthode est décrite comme suit : le chrétien est suspendu avec une corde par les pieds, une de ses mains est tenue serrée avec un autre lien, la main libre lui servant à signaler sa volonté d'abjurer sa religion, alors que son corps est descendu dans un trou rempli de terre.

Publicité

Une entaille est faite sur le front de la victime afin de diminuer la pression sanguine.

Dans son absolu désespoir, le père Sebastião Rodrigues pensera: "I pray but I am lost. Am I just praying to silence ?". Je prie mais je suis perdu. Est-ce que je m'adresse au silence ? La réponse est tristement évidente. Oui.

La bande annonce du film Silence en VO

#Martin Scorsese #Films