En bon chauvin qui se respecte, il est primordial de débuter cette nouvelle course aux #Oscars 2017 par les étrangers (comprenez, les Français). Car oui, le pays des Lumières (ici des frères) a de grandes chances de briller dans la catégorie "meilleur film en langue étrangère" lors des prochains oscars, au minimum par une nomination. Elle représentera La France aux Oscars. Si l'allemand Toni Erdmann part favori, le frenchie Elle, du hollandais virulent Paul Verhoeven et interprété par l'immense Isabelle Huppert, est en embuscade. Par ailleurs, les deux films partagent un point commun. Chouchous de la presse et du public, ils repartiront bredouille lors du dernier festival de Cannes, en mai dernier.

Publicité
Publicité

Autrement, Elle, qui représentera la France, est bien différent du film de Maren Ade. Ce drame raconte l'histoire d'une femme d'affaires qui part à la recherche de son bourreau après une agression. Quant à Toni Erdmann, il se présente comme une comédie dramatique montrant la vie d'une femme qui sera chamboulée par l'arrivée d'un père atypique et décalé, perturbant ainsi son quotidien bien rangé.

Déjà un prix américain pour Isabelle Huppert pour Elle

Cependant, lors de la récente cérémonie des Gotham Awards, première antichambre des oscars, notre Isabelle nationale a remporté le prix de la meilleure actrice, damant le pion aux très "oscarisables" Nathalie Portman (Jackie) et Ruth Negga (Loving). Cette récompense met également en lumière le film de Verhoeven, le "hollandais violent" comme il fût surnommé dans le passé.

Publicité

Le réalisateur de l'iconique Robocop et du charnel Basic Instinct pourrait faire un retour en fanfare à Hollywood.

Le Canada de Xavier Dolan avec les stars du cinéma français

Parti pour représenter le Canada, Juste la fin du Monde aura forcément un goût très hexagonal avec Vincent Cassel, Léa Seydoux, Marion Cotillard ou encore Nathalie Baye à la table du prodige Xavier Dolan pour un drame familial et mélancolique sur fond d'amour et de mort. Adaptation de la pièce française du même nom, le 6ème long-métrage du jeune québécois a remporté la Grand Prix du Festival de Cannes (Devant Elle et Toni) et jouit donc d'une visibilité internationale. Et puis, les américains seront sûrement ravis de reconnaître plusieurs visages de ce casting 5 étoiles. Cotillard (Inception, Allied), Cassel (Black Swan, Jason Bourne), Seydoux (Mission Impossible 4, Spectre) et Ulliel (Hannibal Lecter) ne sont pas inconnus du paysage hollywoodien.

L'iranien Le Client, double lauréat à Cannes en fossoyeur de la "French Touch"?

Avec son prix d'interprétation masculine (pour Shahad Hosseini) et son prix du scénario, le film d'Asghar Fahradi est plus que susceptible de recevoir une prochaine nomination dans cette redoutable catégorie.

Publicité

En 2012, le metteur en scène était déjà venu à Los Angeles pour récupérer sa statuette dans cette même section pour Une Séparation. Cette nouvelle histoire d'un couple confronté à une agression dans leur nouvel appartement devrait continuer de faire parler d'elle cet hiver. La cinquième et dernière place disponible dans cette catégorie pourrait revenir à un film vénézuélien, Les Amants de Caracas qui arbore les relations homosexuelles entre un quadra aisé et une jeune homme issu d'un gang. Avec un Lion d'or du Festival de Venise en poche, le film de Lorenzo Vigas fait partie des outsiders.

Les nominations auront lieu le 24 janvier 2017 et la 89ème cérémonie des Oscars se déroulera le 26 février. #IsabelleHuppert #Cinéma