Bonne nouvelle pour les gourmands ! Et voilà, 2017 qui commence bien pour les algériens, ils sont champions d’Afrique en #Pâtisserie, lors de la compétition mondiale organisée à Lyon (#France) par Sirha, les 22 et 23 janvier 2017. Cette manifestation culturelle est très attendue par les professionnels du domaine, elle a été crée en 1989 par son président, Gabriel Paillasson, Ce concours était basé sur trois spécialités, le chocolat, le sucre et les glaces. Le premier prix est revenu à la France avec une médaille d’or, et un prix de 21 000 euros, en deuxième position le Japon, qui a obtenu l’argent, et c’est la Suisse que l'on retrouve sur la 3 ème marche du podium, avec une médaille de bronze. L’Algérie est classée 14 ème au niveau mondial, première en Afrique, après des épreuves bien difficiles.

Publicité
Publicité

La diversité de la cuisine algérienne

La gastronomie algérienne est riche et variée, héritage des différentes populations, qui l’ont peuplée. Romaine, andalouse, arabo-berbère, ottomane, et européenne. Ils ont laissé des traces qui ont façonné avec le temps un patrimoine culinaire qui donne à chaque région un cachet particulier, qui continue jusqu’à ce jour à être entretenu, conservé et transmis de génération en génération. A titre d’exemple :

Le couscous

Qui ne le connait pas ! Le plat du weekend, préparé dans chaque maison, à base de semoule avec une bonne sauce épicée, viande et légumes, la région de Tiaret et Laghaouat sont réputées pour la bonne préparation de ce plat.

Alger la blanche et ces plats blancs :

En outre, la capitale et les villes limitrophes, sont expérimentées pour la Rechta, Metouem et la dolma.

Publicité

Pour la pâtisserie algéroise, bien parfumées et avec des saveurs d’amande, de noix …, ainsi qu’en Kabylie, une bonne Kesra, préparée avec une pâte arrosée d’huile d’olive.

Hrira et Tadjine de l’Ouest

A l’Ouest, les villes de Tlemcen, Oran, Mostaganem et Ain Temouchent sont réputées par la soupe Hrira, préparée comme entrée durant le Mois de Ramadan, et les tajines sucrés ou salés. Ajoutez à cela le Mechoui de (mouton) de Tiaret cuit à la braise, servi à l’occasion des grandes fêtes ou cérémonies.

La chekhchoukha bisikria au Sahara

Dans cette merveilleuse ville, la Chekhchoukha est le plat principal, bien piquant, avec une sauce rouge inratable. A l’extrême Sud, la viande est préparée différemment, elle est cuite sur le sable avec délicatesse, ce qui lui donne un très bon gout.

Les gâteaux de l’Est

A l’Est, à Constantine, Annaba, Batna et Setif, les gâteaux ont une particularité, comme Baqlawa, Taminat, Ghribia et Ktayef, qui ont une touche orientale, ils sont préparés pour les soirées ramadanesques et les fêtes de l’Aîd.

Pour toute cette diversité culinaire, l’Algérie a eu le mérite d’être la championne d’Afrique de Pâtisserie.

#coupe du monde