Les 24èmes Victoires de la Musique Classique auront lieu le 1er février 2017 sur France 3, en direct de l'Auditorium de la Maison de la Radio sur France 3 et France #Musique. Plusieurs invités seront présents : l'Orchestre Philharmonique de Radio France, dirigé par Mikko Franck, depuis septembre 2015, Mikko Franck, directeur musical de l'Orchestre Philharmonique de Radio France, Julien Behr, un ténor lyonnais,qui a débuté sa carrière musicale à l'âge de 6 ans à la Maîtrise de la Primatiale Saint-Jean de Lyon. Comme quoi la valeur n'attend pas le nombre des années. Il a été Révélation artiste lyrique de l'Adami en 2009, et Premier Prix au CNSM, le Conservatoire National Supérieur de Musique, de Lyon. Suite à çà, il abandonne une carrière d'avocat après un Master de Droit des Affaires pour se consacrer uniquement à la musique et à l'opéra. Un tête bien faite décidément. Mais aussi un trio de trois musiciens qui composent le groupe Paradis Latin : le mandoliniste Julien Martineau, le contrebassiste Yann Dubost, Thierry Cauvin, guitariste titulaire de 13 grands prix internationaux.

Les nommés de l'Édition 2017 des Victoires de la Musique Classique

Trois nommés dans la catégorie Soliste Instrumental: Lucas Debargue, il a commencé la musique très tôt, mais faute de trouver un mentor partageant sa passion, il arrête la musique pendant plusieurs années à l'âge de 15 ans. Il a même abandonné complètement le piano pendant trois ans pour se consacrer à ses études. Grâce à sa rencontre avec Rena Shereshevskay, professeur à l'ENM, l'École Nationale de Musique, il revient à son premier amour. Après 4 ans auprès d'elle, il s'inscrit au prestigieux concours Tchaïkovski 2015, où il fait sensation en terminant 4ème. Pascal Gallois, au basson, est un soliste, un concertiste, et un pédagogue, qui s'affirme maintenant dans la direction d'orchestre. Adam Laloum, est un pianiste né à Toulouse en 1987. Après seulement 5 années de piano, il rejoint le Conservatoire National de Paris en 2002, puis celui de Lyon en perfectionnement. Il fonde le trio Les Esprits, avec ses partenaires la violoniste Mi-sa Yang, et le violoncelliste Victor-Julien Laferrière. Il a enregistré avec le clarinettiste Raphaël Sévère et Victor-Julien Laferrière, un disque consacré à Brahms, qui a recu le Diapason d'Or de l'Année 2015, et le ffff de Télérama. En 2015, il crée le Festival des Pages Musicales de Lagrasse.

Trois femmes de talents pour l'Artiste Lyrique de l'Année: Marianne Crebassa, mezzo-soprano. Elle a fait des études de piano, de chant et de musicologie à Montpellier. Elle a intégré ensuite l'Atelier Lyrique de l'Opéra de Paris en 2010. En 2011, elle obtient la Révélation de l'Adami, qui est une société de gestion collective des droits de propriété intellectuelle des artistes-interprètes. Elle obtient aussi le Prix de l'AROP, l'Association pour le Rayonnement de l'Opéra national de Paris, une association culturelle qui propose des activités culturelles et un accès privilégié aux spectacles de l'Opéra national de Paris, au Palais Garnier, et à l'Opéra Bastille, et le Prix Carpeaux, en 2012. Stéphanie d'Oustrac est une mezzo-soprano néé à Rennes; elle a étudié le chant au CNSM de Lyon, où elle obtient un Premier Prix. Elle est remarquée par William Christie qui lui confie un des rôles de tragédiennes qui contribue à sa renommée, Médee, de Thésée de Lully. Patricia Petitbon est né à Montargis. Elle était déjà intéressé par le piano et les beaux-arts enfant, c'est donc tout naturellement qu'elle a obtenu un baccalauréat en musicologie au Conservatoire de Paris, où elle a obtenu un premier prix en 1995. Elle a ensuite continué à étudier le chant avec Rachel Yakar, professeur au Conservatoire de Paris. En 1998, elle est nommé aux Victoires de la Musique Classique en tant que meilleur Jeune Talent Lyrique, et en 2001, et 2003, elle remporte la Victoire de l'Artiste Lyrique. #classique #Télévision