Les prises de vues de la suite du film sorti en 1964 ont commencé dans les studios de Shepperton, pour le plus grand bonheur de nombreux enfants (et adultes…). Le long-métrage, pour l’instant intitulé «#Mary Poppins Returns», a d’ores et déjà un casting prestigieux : #Emily Blunt (The Girl on the Train) interprètera ainsi le rôle principal, et elle sera (bien) entourée de Lin-Manuel Miranda (Moana), Meryl Streep, Colin Firth, Ben Whishaw et Julie Walters. Dick Van Dyke, qui était déjà présent dans la version originale tournée il y a maintenant plus de 50 ans, va aussi faire partie de la distribution ! Les enfants de la famille Banks, quant à eux, seront incarnés à l’écran par Nathanael Saleh (que les fans de la série Game of Thrones connaissent bien), Pixie Davis, qui a jouée dans le dernier Tim Burton, et Joel Dawson, pour son premier rôle à l’écran. Le réalisateur de ce film très attendu est l’oscarisé Rob Marshall, à qui l’on doit «Chicago» et «Mémoires d’une Geisha». Ce beau monde promet une belle réussite, sur papier en tout cas, mais de quoi va bien pouvoir parler cette nouvelle version cinématographique des romans de P.L. Travers ?

Mary Poppins revient, pour la bonne cause !

Mary Poppins Returns s’inspire en fait de plusieurs livres écrits par la créatrice de ce personnage de nounou-magicienne. L’histoire, selon les premiers échos, se déroule dans les années 1930, en plein Londres plongé dans la dépression. Michael Whishaw et Jane Mortimer sont maintenant grands, et vivent à Cherry Tree Lane avec Michael, ses trois enfants et la bonne, Ellen Walters. L’énigmatique et fantasque Mary Poppins entre à nouveau dans le quotidien de la famille Banks, alors que Michael vient de perdre un être cher… Elle va alors user de ses pouvoirs magiques pour aider cette famille à retrouver la joie et l’émerveillement qui lui manque tant. Inutile de préciser que Jack Miranda, l’optimiste allumeur de réverbères, sera aussi de la partie ! La cousine de miss Poppins, Topsy (Meryl Streep), va également lui donner un coup de main dans cette tentative de faire retrouver le gout de la vie à des êtres qui l’ont perdu… Le pari de faire revivre ce personnage sur grand écran est osé, car Mary Poppins reçut à l’époque 5 Oscars, et fut aussi le grand vainqueur au box-office cette année-là. Espérons donc qu’Emily Blunt soit à la hauteur de Julie Andrews… Réponse le 25 décembre 2018 ! #Cinéma