#Saw revient! Vous ne vous y attendiez pas? Vous pensiez que, comme l'indiquait le précédent opus, le chapitre était définitivement clos? Et bien détrompez-vous, l'une des sagas les plus marquantes de la dernière décennie revient sur grand écran 7 ans après pour un huitième volet. Des pièges sadiques et pour le moins sophistiqués, un scénario riche en rebondissements toujours plus inattendus mais surtout, un tueur à la psychologie redoutable, tels sont les ingrédients de cette saga incontournable. Car, bien au delà d'une simple série de films aux scènes peu alléchantes, les différents chapitres de SAW sont des thrillers haletants proposant une véritable réflexion philosophique.

Publicité

En effet, le tueur ne choisit pas ceux qu'il décide de mettre à l'épreuve au hasard, loin de là, celles-ci se retrouvant piégées dans des situations que personne n'oserait imaginer. Leur pire cauchemar commence alors que les protagonistes se trouvent immobilisés dans des installations machiavéliques à l'ingéniosité sans borne. Ainsi, pour parvenir à se sauver, ce que personne d'autre ne peut faire à leur place, il leur faudra redoubler de force et de courage afin qu'ils réalisent enfin la chance qu'ils ont d'être en vie. Car "Vivre ou mourir, c'est à eux de choisir"...

Publicité

Mais que peut bien réserver le huitième volet?

Si chaque volet nous offrait un dénouement toujours plus inattendu allant crescendo au fil de la saga, on peut se demander quelles surprises nous réservent les scénaristes pour cette suite inespérée. Quels rebondissements nous attend? Quel personnage sera mis à l'honneur? Quelles épreuves attendront les futures victimes du tueur au puzzle? Si la tâche n'était pas aisée, chacun des long métrages aura tenu en haleine les fans jusqu'à celui que l'on pensait être le chapitre final.

Publicité

Ainsi, le suspens continue. Par ailleurs d'autres suites seraient également prévues. L'oeuvre de John Kramer n'a visiblement pas fini d'être perpétrée..Pour le savoir rendez-vous en salles en fin d'année pour ceux qui n'ont toujours pas vu "SAW". #Suite #Cinéma