La photo était pourtant magnifique. Cardinale, pas encore superstar, s’amuse, profite du soleil et danse sur un toit romain. Nous sommes en 1959, une autre époque. Un gif animé posté sur Twitter démontre, malheureusement, que la taille et les cuisses de la comédienne ont été retouchées et affinées. Ceux qui font le comparatif entre les deux clichés peuvent en effet constater qu’entre l’original et la copie, celle qui fut à l’affiche de ‘’8½’’ et du ‘’Guépard’’ a perdu un tour de taille.

Cardinale, du temps de sa jeunesse, serait-elle trop ronde pour Cannes ? Cela semble être le cas, et il très étonnant qu’un canon de beauté tel que la native de La Goulette fasse l’objet d’un pareil traitement.

Publicité
Publicité

Les modes passent et trépassent, et les temps sont propices à une recherche obsessionnelle de la minceur, à tout prix, quitte à falsifier la réalité (même pour les stars qui sont belles au naturel). Interrogé par l’AFP, Thierry Frémaux, le délégué général du #Festival de Cannes, déclare ne pas être au courant de la polémique et ajoute que ‘’l’affiche est très bien accueillie’’. Cette dernière a été présentée au public comme une représentation d’une édition cannoise qui s’annonce ‘’libre, joyeuse et audacieuse’’. La principale intéressée, elle, affirme être très heureuse de cette photo. Ceci donne-t-il le ton d’une édition plus animée que les précédentes années ? Rien n’est moins sûr…

Cardinale et Almodovar pour réveiller Cannes

Le grand rendez-vous des cinéphiles aura lieu du 17 au 28 mai, et les attentes sont grandes en ce qui concerne cette manifestation-anniversaire qui démarre donc avec la petite ‘’polémique Cardinale’’.

Publicité

Le prochain président du Jury, Pedro Almodovar, devrait, de son côté, réveiller quelque peu les festivaliers durant des fêtes cannoises dont il le secret. De quoi donc susciter une impatience chez certains, alors que la sélection officielle n’a pas encore été dévoilée (cela est prévu pour le 13 avril). Nous savons en tout cas que Monica Bellucci sera la maitresse de cérémonie pour la cérémonie d’ouverture et de clôture. Voici une autre comédienne italienne de choix, et pas des moindres… Cardinale devrait aussi faire le déplacement jusqu’à Cannes, elle qui fut présente en compétition dès 1961 pour des films de Valerio Zurlini et Mauro Bolognini. Pourvu que son allégresse et sa joie de vivre apportent de bonnes vibrations au festival, et ce sans avoir recours à Photoshop ! #Claudia Cardinale #Cinéma