"Tout est K.O. à côté" : ce petit air pourrait bien hanter les couloirs d'#Universal durant quelques temps. Mardi, l'interprète de ces paroles, Mylène #Farmer, a annoncé qu'elle mettait un terme à 30 ans de collaboration avec le mastodonte français de l'industrie du disque. C'est un tournant dans la carrière inimitable de l'interprète de "Désenchantée". "C'est un grand privilège d'accueillir Mylène Farmer au sein de notre maison. (C'est) une artiste emblématique que nous sommes heureux de pouvoir accompagner dans la suite de sa carrière", se réjouit le président de Sony Music France, Stéphane Le Tavernier, dans un communiqué.

Le dirigeant peut avoir le sourire.

Publicité
Publicité

Avec ce recrutement XXL, Sony pourrait glaner 1,5 % de part de marché sur ses prochains albums. Autrement dit : changer de galaxie. Avec 30 millions de disques vendus en carrière, Mylène Farmer est l'artiste la plus rentable en France et peut se targuer de multiples records (nombres de titres classés n° 1 au Top 50, record du nombre de disques de diamant, précocité dans la vente des places pour ses deux lives au Stade de France,...). Un CV comme ça force évidemment le respect.

Après Stromaé, Farmer : Universal perd très gros

Eu égard à la légitimité acquise au fil des années, Farmer était en droit de poser ses conditions. Star mystérieuse et femme d'affaires redoutable, la belle rousse de 55 ans souhaitait signer un contrat de distribution, ne laissant à sa maison de disques que le soin de distribuer l'oeuvre de l'artiste.

Publicité

Des conditions drastiques acceptées par Sony. En outre, Universal paie les pots cassés du départ de son PDG, Pascal Nègre, lequel a annoncé récemment un partenariat entre M6 Interactions et son label 6&7. Cet événement a pesé lourd dans la décision final de Mylène Farmer. Universal peut s'en mordre les doigts. La filiale de Vivendi perd très gros dans l'affaire. "Ce n'est pas un drame !", tente-t-on de relativiser chez Universal. Avec la retraite scénique de Stromaé (qui va durer) et Mylène Farmer partie vers d'autres horizons, les équipes d'Olivier Nusse risquent d'avoir quelques migraines dans les mois à venir. Reste à savoir si, pour les fans, ce changement de cap sera une bonne nouvelle. #Musique