Présenter les Oscars. Un honneur qui est revenu à l'animateur et comédien Jimmy Kimmel pour la 89ème éditions de la célèbre cérémonie. Un défi de taille aussi, relevé avec son talent et sa décontraction habituels... jusqu'au grand final. Que retiendra-t-on de cette cérémonie ?

Ce ne sont pas les tenues des plus grandes stars hollywoodiennes, ni les discours politiques, ni les 14 nominations de La La Land. Non, ce qui restera de cette cérémonie est bien la gaffe monumentale au moment d'annoncer le vainqueur de l'Oscar du meilleur film. Et pour cause, Warren Betty et Faye Dunaway ont annoncé La La Land de Damien Chazelle, en lieu et place de Moonlight de Barry Jenkins. Une erreur rectifiée alors que l'équipe de La La Land était déjà sur scène, en plein remerciements. C'est donc avec impatience que l'on attendait le récit des faits par l'animateur, qui avait clôturé la cérémonie avec une touche d'humour en prenant la responsabilité de l'incident. C'est dans son émission, Jimmy Kimmel Live, qu'il retrace les faits d'un moment complètement fou.

Oscars : Jimmy Kimmel a surtout essayé de ne pas rire

"Quand on fait une émission comme celle-là, on n'est pas seulement maitre de cérémonie on est aussi détective", déclare Jimmy Kimmel dans Jimmy Kimmel Live. Il a donc mené son enquête sur la raison de cette erreur. Et Warren Betty est hors de cause. Il lui a montré qu'il n'avait pas la bonne enveloppe en prouvant qu'il y avait bien écrit 'La La Land, Emma Stone', L'enveloppe de secours prévue en cas de problème pour la catégorie 'Meilleure actrice'. Ironie quand tu nous tiens. Au moment de l'incident, Jimmy Kimmel raconte qu'il ne savait pas trop quoi faire, et ajoute amusé : "J'ai surtout essayé de ne pas rire". Planté sur la scène au milieu des deux équipes des #Films, il est tiré d'affaire par Denzel Washington (décidément cet homme est toujours au top) qui lui fait des signes et crie 'Barry' pour lui dire d'accompagner le réalisateur de Moonlight, sur le devant de la scène.

Tout est bien qui finit bien donc. Les producteurs de La La Land ont été très élégants et compréhensifs. Jimmy Kimmel raconte avec son humour mordant qu'il leur aurait conseillé de "partir en courant avec l'Oscar", ou "demander une garde alternée". Cette soirée épique rentrera dans l'histoire de l'académie des Oscars. Jimmy Kimmel donne une mention spéciale à Faye Dunaway, qui a annoncé La La Land comme vainqueur avant de s'éclipser discrètement de la scène, "elle a été maline", souligne-t-il en riant. Jimmy Kimmel explique qu'il a passé des heures dimanche à répondre à des questions, avant de conclure "Sacrée soirée". C'est le moins que l'on puisse dire !

#oscars2017 #Cinéma