Showtime et Neon, les coproducteurs de ce documentaire, ont annoncé la nouvelle le week-end passé : ‘’Risk’’ va sortir cet été sur les petits et grands écrans américains. La dernière œuvre de Laura Poitras se concentre sur Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, et le résultat s’annonce aussi critique envers ce dernier. D’après Variety, ce long-métrage s’intéresse d’ailleurs au rôle joué par le lanceur d’alerte lors des dernières élections aux Etats-Unis, en 2016. Autre fait troublant, ‘’Risk’’ va être diffusé sur la chaine Showtime, juste après le dernier épisode saisonnier de ‘’Homeland’’.

Publicité

Ceci ne semble pas être une coïncidence, car cette série se concentre cette année sur une organisation qui a répandu des mensonges et des fake news sur internet, afin d’écorner la réputation du président élu..Poitras a commencé les prises de vues de ‘’Risk’’ il y a plus de six ans, dans le prolongement de ''Citizenfour'', (qui fut primé par l'Académie des Oscars). Selon Showtime, le tournage de "Risk" a continué lors de l'élection présidentielle de 2016, au cours de laquelle #WikiLeaks a fini par jouer un rôle majeur. Une précédente version de ce travail a été projetée l'année dernière au Festival de Cannes. À l'époque, les spectateurs ont pu encore mieux découvrir le monde de ce site non-gouvernemental, grâce à un film qui donnait plus de clarté à l’organisation et qui était sympathique envers elle et son activisme radical, le tout avec une sensation d’urgence. Assange, de son côté, vit toujours dans l'ambassade d'Équateur à Londres, afin d’échapper à son extradition vers la Suède, où il est accusé de viol.

Publicité

Et la nouvelle version de ‘’Risk’’ risque de lui déplaire par moments…

Publicité

Julian Assange ne sort pas indemne de ce nouveau documentaire

La première version de "Risk" était sympathique envers Assange et sa situation compliquée. Mais c'était avant les élections américaines. L’objectif de WikiLeaks a ensuite été de nuire politiquement à la candidate démocrate Hillary Clinton. Le site internet a dévoilé des e-mails visant à détruire Clinton et l'effet souhaité a abouti, aidant à mettre au pouvoir #Donald Trump. Certaines actions agressives et unilatérales de WikiLeaks ont changé la perception qu’une partie du public a concernant Assange. Il en va donc de même pour la réalisatrice, qui adopte maintenant un point de vue plus critique envers son sujet. Les producteurs, eux, définissent ce documentaire comme un ‘’portrait du pouvoir, des principes, de la trahison et des sacrifices lorsque les enjeux ne peuvent être plus élevés. C'est un thriller géopolitique à la première personne, raconté du point de vue d'une cinéaste immergée dans les mondes de la surveillance de l'état et du mouvement cypherpunk.’’ La sortie de ‘’Risk’’ sera à surveiller de près. #Julian Assange