Un comité créé pour soutenir #Dwayne Johnson a déposé un dossier auprès de la Commission électorale fédérale le week-end passé, selon plusieurs médias américains (dont le très sérieux Washington Post). L’intéressé, 45 ans au compteur, 1 mètre 96 pour 118 kilos, toujours prêt au combat, a confirmé ces derniers mois son envie de prendre les rênes de la Maison-Blanche. Ce qui débutât comme une blague sur Instagram s’est, au fil du temps, transformé en véritable projet. Johnson, bientôt à l’affiche de la suite de Jumanji, a d’ailleurs dévoilé ses intentions présidentielles lors d’interviews récentes accordées à Vanity Fair et GQ.

Un fan de la star, Kenton Tilford, domicilié en Virginie-Occidentale, a ainsi déposé les formulaires officiels auprès de la FEC (Federal Election Commission) dans le but de voir son idole au 1600 Pennsylvania Avenue.

Publicité
Publicité

La campagne ‘’Run the Rock 2020’’ peut commencer ! "Je ne suis qu'un citoyen qui n'est pas affilié à M. Johnson", a-t-il déclaré au Daily Mail, mais j'ai parlé à beaucoup de gens qui croient que lui seul peut offrir le leadership dont l'Amérique a besoin". Tilford a d’ailleurs ajouté : "Bien qu'il y ait eu une discussion importante sur la possibilité que The Rock devienne président, il n'y a actuellement aucune possibilité pour ses supporters de canaliser leurs énergies et de faire prendre conscience à M. Johnson qu’il a vraiment une base de soutien". Cet homme motivé précise aussi que l’Amérique est actuellement très divisée et que la vedette du ‘’Scorpion King’’ est à même d’unifier le pays. La rumeur s’amplifie donc, et Johnson a même de très sérieux atouts pour s’affirmer en tant que candidat…

Johnson pense à cette ‘réelle possibilité’

Johnson a déclaré à Vanity Fair en novembre dernier qu'il "n’excluait pas" de tenir un jour en mains les clés de la Maison-Blanche.

Publicité

"Ce serait une excellente occasion d'aider les gens", confiât-il au magazine, avant d'ajouter: "Cette élection passée montre que tout peut arriver". Sa référence à Donald Trump est évidente… Un ancien magnat de l’immobilier, star de la télé-réalité, a en effet réussi à devenir président de la première puissance mondiale. Pourquoi pas lui ? Sa récente interview pour le magazine GQ, en juin, continue d'alimenter les spéculations. ‘’Je crois que c’est une réelle possibilité’’, a-t-il déclaré, avant de préciser : "Soyons honnête, je n'ai jamais fait politique. Je ne suis pas prudent quand je le dis, mais pour le moment, je ne suis pas sûr. Je ne peux pas nier que la pensée d'être gouverneur, la pensée d'être président, est séduisante. Et au-delà, il serait opportun d'avoir un impact réel sur la vie des gens à l'échelle mondiale. Mais il y a beaucoup d'autres choses que je veux faire d'abord. "

The Rock est actuellement l'acteur le mieux payé d’Hollywood et vaut à lui seul des dizaines de millions de dollars par an, grâce aux blockbusters qu’il porte à bout de bras. ‘’Je suis devenu un gars de confiance pour beaucoup de personnes’’, selon ses propres propos émis lors du talk-show de Jimmy Fallon… De plus, Johnson est né aux États-Unis, ce qui n’est pas le cas de l’ancien gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger… #Etats-Unis #Donald Trump