Depuis un certain nombre d'années, "2K Games" (filiale de "Take Two Interactive") déçoit les fans de basket-ball à plusieurs niveaux. Leurs studios tentent constamment de repousser les limites du graphisme et de la jouabilité, à chaque opus de la série "#NBA 2K", mais ne réussissent pas souvent à atteindre leurs objectifs…

Le principe de cette saga est de développer, au début de chaque saison de la NBA, un jeu immersif qui permet d'incarner nos équipes et joueurs de basket préférés. Les premières éditions offraient un mode de jeu relativement limité, dont vous pouviez profiter sur la console "Dreamcast". Aujourd'hui, il est désormais possible de créer et personnaliser son joueur, même d'y appliquer son propre visage, et d'évoluer dans un "mode carrière" généralement bien ficelé.

Publicité
Publicité

Le seul hic, dans ce mode de jeu, c'est parfois le choix de narration (Spike Lee n'était tout simplement pas à sa place dans "NBA 2K16"). D'ailleurs, malgré des raisons évidentes d'offre et de demande, le choix de la bande-son n'est pas toujours très inspirée (Drake, Pharrell Williams, Imagine Dragons, et encore Drake).

Il faut cependant gratifier les efforts de l'entreprise, qui a mis en place de nombreuses autres options de jeu à explorer : un mode "équipe", un mode "ligue", un mode "general manager", un mode multijoueur "en ligne", et le mode classique de "jeu rapide". On nous offre, en général, une expérience satisfaisante pour accompagner les fans lors de la saison de la NBA, mais #2018 devra marquer le début d'une nouvelle ère pour 2K.

Objectif : atteindre son zénith en 2018.

Au lancement de la nouvelle édition, "NBA 2K18", les développeurs se trouvent face à une impasse.

Publicité

Leurs dernières sorties ont été critiquées par le grand public, peu de choses changeaient d'un jeu à l'autre. Pour la saison 2017/2018, ça devrait être différent. On nous a promis une révolution graphique, (et on en est proches, quand on fait la comparaison avec "2K17") un gameplay réadapté, un mode "carrière" innovant, et une extension du mode de jeu multijoueur. Jusque là, d'après les bande-annonces, 2K a l'air de tenir ses promesses. Rien n'est gravé dans la roche avant que l'on ne puisse tester ce nouvel opus, bien entendu, mais la situation semble s'être améliorée. On assiste à la création du "Run The Neighbourhood", cette fameuse extension du mode multijoueur "en ligne", qui offre la possibilité de se balader dans une mini-ville contenant : terrains, (pour affronter les autres joueurs en ligne) coiffeurs, (pour changer la coupe de son personnage) et magasins en tous genres (pour modifier les vêtements ou les chaussures de son personnage, par exemple).

Les stars Kevin Garnett et Kobe Bryant prennent la relève des commentateurs, après avoir récemment pris leurs retraites respectives.

Publicité

Le mode "general manager" présente un narratif bien plus développé, avec une réelle histoire à suivre dans la gestion d'une équipe. Au bout du compte, cet opus tentera de nous immerger au maximum dans l'industrie du basket-ball, en battant des records de réalisme et de jouabilité (comparé à son principal concurrent "NBA Live 18", qui a déjà échoué à presque tous les niveaux). On attendra 2K Sports au tournant ! #Jeux vidéo