Publicité
Publicité

Gord Downie , chanteur principal du groupe de rock canadien The Tragically Hip, est décédé mardi soir à l'âge de 53 ans, à la suite d'une bataille contre le cancer du cerveau. Bien que l'impact du groupe dans le reste du monde n'ait pas été énorme, ils sont une institution canadienne, à peu près à égalité avec Bruce Springsteen dans le New Jersey ou Billy Joel à Long Island.

Le premier ministre canadien, Justin Trudeau , âgé de 45 ans, est un fan de longue date du groupe et les a souvent loués au fil des ans, notamment Downie, pour son travail philanthropique. Mercredi matin, il a donné un discours télévisé et larmoyant sur la mort de Downie dans lequel il a décrit le chanteur comme "une rock star, un artiste et un poète dont les paroles évocatrices sont venues pour définir un pays".

Publicité

Il a noté qu'il a trouvé "inspiration et force" de la charité du chanteur et du travail social.

Les mots complets de Trudeau apparaissent ci-dessous.

"Pendant près de cinq décennies, Gord Downie a découvert et raconté les histoires du Canada. Il a été le chanteur de l'un des groupes les plus emblématiques du Canada, une rock star, un artiste et un poète dont les paroles évocatrices sont venues définir un pays.

La musique de Tragically Hip nous a invité à explorer des endroits que nous n'avions jamais connus - de Mistaken Point à Churchill - et nous a aidés à nous comprendre, tout en capturant la complexité et l'immensité de l'endroit que nous appelons chez nous.

La maîtrise du langage de Gord était profonde. Il a peint des paysages avec ses mots, élevant la géographie canadienne, des figures historiques et des mythes. Quand il a parlé, il nous a donné la chair de poule et nous a rendus fiers d'être canadiens. Notre identité et notre culture sont plus riches à cause de sa musique toujours brute et honnête - comme Gord lui-même."

Justin Trudeau parle de courage de chanteur :

"À la suite de son diagnostic, Gord s'est seulement battu plus fort pour ce en quoi il croyait: la justice sociale, l'environnementalisme et la réconciliation avec les peuples autochtones. Avant de passer, il a mis en lumière l'histoire de Chanie Wenjack, 12 ans, morte de faim et exposée après avoir tenté de rentrer chez elle après avoir quitté un pensionnat. Pour son travail de sensibilisation aux questions autochtones, il a été intronisé comme membre de l'Ordre du Canada en 2017.

Gord n'a pas hésité à travailler pour les questions dont il se souciait, et son engagement et sa passion continueront de motiver les Canadiens pour les années à venir.

Au nom de tous les Canadiens, Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances à la famille Gord, aux amis, aux membres de l'équipe et à ses nombreux admirateurs. Il va beaucoup nous manquer. #Justin Trudeau, #Gord Downie, #canada,