Publicité
Publicité

L’année qui commence apporte son lot de blockbusters promis à un bel avenir au box office [VIDEO] ou de films plus intimistes, tous prêts à une sortie mondiale. Qui est parfois très attendue. Les titres suivants suscitent en effet beaucoup de curiosités, que ce soit pour des raisons financières ou parce que la future Palme d’Or s’y trouve peut-être. Mais allons droit au but : voici le top des longs-métrages les plus attendus au tournant durant cette année #2018 !

“The Man Who Killed Don Quixote”. Commençons donc par "L'homme qui a tué Don Quichotte". Parce que le film, réputé maudit, est signé par Terry Gilliam. Parce qu’il s’attaque, cette fois pour aller jusqu’au bout, à l’œuvre de Cervantes, inadaptable au #Cinéma (jusqu'à maintenant).

Publicité

L’ancien membre des Monty Python a déjà tenté de tourner ce projet qui lui tient à cœur, mais sans jamais arriver à boucler le tournage (voir le fabuleux documentaire "Lost in La Mancha"). Grâce à Amazon Studios, les cinéphiles vont enfin avoir l’occasion de découvrir ce qui s’annonce comme l’une des pièces majeures de la carrière de Gilliam.

"Roma". Alfonso Cuarón revient enfin, quatre ans après "Gravity", afin de raconter l'histoire d'une famille bourgeoise du Mexico du début des années 1970. Annoncé comme bouillant et intime, ce film est le premier tourné au Mexique par le cinéaste depuis le fameux "Y Tu Mamá También" (2001).

"Annihilation" (sortie le 23 février aux #USA). Alex Garland poursuit sa carrière sur grand écran, après le très remarqué et glaçant "Ex Machina". Son nouveau film d'horreur cérébral suit une équipe d’exploratrices qui s'aventure dans une zone qui vient de subir une catastrophe écologique.

Publicité

Natalie Portman et Jennifer Jason Leigh partagent l’affiche de ce thriller.

“Bohemian Rhapsody”. Freddie Mercury et Queen, le biopic ! Sortie prévue le 25 décembre 2018. Bryan Singer vient de se faire virer de la réalisation de ce film, car accusé de viol. L’avenir de ce long-métrage est-il en danger ? Les fans du chanteur moustachu, jouée ici par Rami Malek ("Mr Robot"), espèrent que non… Rassurons tout le monde : la vie tumultueuse de Mercury sera bel et bien portée à l’écran !

Les autres films qui feront 2018

"Black Klansman". Le dernier opus en date de Spike Lee raconte l’histoire l'histoire de Ron Stallworth (joué par le fils de Denzel, John David Washington), un détective afro-américain qui a réussi à infiltrer une section du Ku Klux Klan au Colorado.

“Burning”. Le réalisateur sud-coréen Lee Chang-dong n’a plus rien écrit depuis "Poetry". Cette adaptation d’une nouvelle d’Haruki Murakami, publiée dans la New Yorker, s’annonce sous les meilleurs auspices. Rendez-vous à Cannes.

“First Man”.

Publicité

Damien Chazelle veut encore connaître le succès après "La La Land". Celui-ci est presque encore garanti, grâce à un Ryan Gosling qui incarne Neil Armstrong, le premier homme à marcher sur la Lune. Décollage prévu le 12 octobre.

Le remake fidèle de ‘’Halloween’’, portée à l’écran par David Gordon Green, ainsi que celui de ‘’Suspiria’’ avec, cette-fois, Luca Guadagnino aux manettes (et Tilda Swinton dans le rôle de Joan Bennett) devrait permettre aux spectateurs de connaître de jolis frissons…

Une flopée d’autres films sont bien entendu aussi attendus, tels que “Everybody Knows” de l’Iranien Asghar Farhadi qui tourne pour la première fois en Espagne. Avec Penelope Cruz et Javier Bardem, qui plus est ! "High Life" de Claire Denis, avec Robert Pattison et Juliette Binoche, s’annonce, de son côté, comme un film de science-fiction ambitieux.

Nous ne manquerons également pas le retour de Wes Anderson dans le monde la stop-motion avec "Isle of Dogs" (sortie prévue le 23 mars) dans lequel les chiens qui parlent sont bannis sur leur propre île. "Ready Player One" (sortie le 30 mars) de Steven Spielberg, lui, imagine un univers fantastique basé sur un jeu de réalité virtuelle. La bande-annonce est déjà un succès. Vous voulez encore plus fréquenter les salles obscures durant l’année qui vient ? ‘’Red Sparrow’’ avec Jennifer Lawrence, qui incarne une ballerine russe devenue agent secret, est fait pour vous, comme ‘’Shadow’’ de Zhang Yimou, une épopée costumée chinoise. "The Sisters Brothers", le premier long-métrage anglophone de Jacques Audiard, et "Sunset" du Hongrois Laszló Nemes (‘’Son of Saul’’) devraient aussi vous procurer des sensations fortes. Bonne année cinéma !