Son annonce de scission avec Paypal aurait-elle engendré un ralentissement sur sa côte ? A en croire Wall Street dont les prévisions à l'égard de l'action eBay sont insatisfaisantes, notamment durant les fêtes de fin d'année. Ce qui présage de mauvaises retombées pour les plateformes de transaction du Géant de la distribution en ligne. Sachant qu'au terme de son processus de scission prévu pour 2015 eBay concentrera ses efforts sur ces plateformes d'échanges commerciaux. eBay a pronostiqué une diminution substantielle de son CA annuel en attendant une moins-value de 10 millions de dollars sur 5 milliards contre 30 millions de dollars sur 18 milliards sur une période de 90 jours fin d'année.


Ce seront certainement les bénéfices les plus significatifs dans son secteur de prédilection, la distribution en ligne, la période de Noël couvrant largement les gains dans ce secteur économique. Néanmoins les chiffres s'éloignent de la prospective de 5 milliards de dollars. Sur les marchés boursiers eBay envisage une augmentation de son cours d'une moyenne de 0,895 cents par action au cours des 3 derniers mois de l'année, cependant les spécialistes en cotation vont au-delà de cette moyenne.


Le DF du groupe, R. Swan a soumis quelques subjectivités lors d'un meeting télévisé avec des spécialistes, relatives à la possibilité d'un dollar plus cher sur les marchés boursiers face aux autres valeurs monétaires, dont l'incidence sur les comptes des ventes réalisées sur le marché européen a un impact négatif, mais induit également un ralentissement de la croissance sur les plateformes d'échanges commerciaux.


C'est dans une atmosphère d'attaque informatique dont l'ampleur laisse des imprévus onéreux que les chiffres finissent par parler en faveur de sa célèbre filiale Paypal, qui demeure dans l'expectative au regard de son démantèlement avec sa maison mère, mais dont la croissance convaincante au troisième trimestre, laisse entrevoir ses futures inclinaisons au cours de la prochaine année 2015. En effet ont peut constater une augmentation de son chiffre d'affaires de 20 % pour une progression de comptes clients de 4 millions à environ 160 millions en fin septembre.


Paypal convoite immanquablement le marché du mobile, où il arrive à progresser sans peine avec 1 milliard d'échanges en 2014, ce qui satisfait le DG d'eBay, John Donahoe. En faisant un rapprochement comparatif des ventes des activités fusionnées, exprime le DG, les sites de vente en ligne sont moins performants, notamment au niveau du rapport bénéfice/temps, pour 6 % à 2 milliards de dollars, au cours des 90 jours de fin d'année. Cette activité qui a des opportunités considérables et dont l'étendue permet des résultats importants, est parfois soumis à des aléas à court terme, reconnaît M. Donahoe.
#Finance #Internet