Il est actuellement possible d’exiger le versement des indemnités d’une pension de #Retraite et de cumuler une activité professionnelle relevant d’un autre régime. Ce qui dispose une personne à percevoir sa retraite au bénéfice d’un régime général tout en continuant ou éventuellement, en démarrant une activité orientée soit vers l’artisanat, le commerce ou encore à qualité libérale.
Quels sont les bénéfices d’un tel dispositif ?
Le concerné reçoit le montant de sa retraite avec à la clé la possibilité de concilier de nouveaux droits auprès d’un régime différent qui encadre son activité de professionnel. En ces termes le cumul des revenus est tout à fait justifié.


Mais la réforme des retraite acceptée majoritairement à l’Assemblée nationale au cours du mois de janvier prévoit un changement des règles.
Ainsi pour bénéficier intégralement de votre pension de retraite dans votre régime habituel, il sera nécessaire d’arrêter toutes activités salariées au même moment.
En revanche votre nouvelle activité ne pourra vous donné de nouveaux droits à cotisations, ceux-ci ne pourront être perçus, vos droits seront caducs.
Par contre vous aurez le choix sous certaines conditions de cumuler votre indemnité de retraite avec vos revenus professionnels en atteignant l’âge de 65 ans (taux plein), avec une évolution progressive à 67 ans et encore avoir demander une liquidation de vos pensions à taux plein, auquel cas vos indemnités seront diminués.


Nous pouvons distinguer deux possibilités de cumul emploi-retraite, au cours de l’année 2014 et jusqu’au 1er janvier 2015.
Le cumul appartenant à un régime unique.
Le cumul dépendant d’un régime différent du précédent.
Dans le premier cas qui donne à disposer de la liquidation de sa pension salariée et d’une reprise d’activité professionnelle, il est requis d’avoir l’âge définis, de disposer de son taux plein et de liquider ses pensions en France comme à l’étranger.
Dans le second cas, dans la perspective d’un changement de régime, il est requis de rendre caduc ses obligations relatives au cumul emploi-retraite et en fin de disposer de cotisations en procédure d’actualisation.


En 2012 d’après un rapport de la DRESS  385 000 retraités compensaient leur retraite avec une activité professionnelle, cet effectif contient les personnes qui ont retrouvé une activité dans un autre régime, par exemple un employé qui devient dirigeant.