La chasse au gaspillage est ouverte !

La journée de lutte contre le gaspillage alimentaire aura lieu le 16 octobre. De plus nous sommes dans l’année européenne de lutte contre ce gaspillage, de grands chefs se mobilisent, on réalise une émission sur M6... C’est bien beau tout cela : de grands mots, de belles statistiques : 400 000 tonnes de nourriture gâchée par an... Tout ce battage médiatique pour quel résultat ? Pèle mêle sont responsables, nous dit-on, la grande distribution, les ménages, les producteurs... J’en passe et des meilleurs.

C’est vrai que pour moi, fille de la guerre, voir du pain jeté à la poubelle est choquant.

Publicité
Publicité

Le pain : tout un symbole, mais si il était meilleur, le jetterait-on ?

Loin des réflexions philosophico-médiatiques sur le gaspillage, je vais vous donner quelques pistes concrètes pour faire des économies :

Le pain d’abord : voici ce que j’en fait. Je le laisse rassir une semaine au moins puis je le passe au mixer, je le transforme ainsi dans un premier temps en chapelure puis plus finement en une sorte de farine que j’utilise pour confectionner des galettes maison qui accompagnent merveilleusement les plats en sauce (je confectionne une sorte de pâte à crêpes : farine de pain + oeufs + lait + sel + épices).

Les courses : j’ai remarqué que, dans mon supermarché les produits arrivant à un ou deux jours près à la date limite de consommation sont souvent « soldés » à moitié prix.

Publicité

Ce sont d’ailleurs souvent des produits « haut de gamme ». C’est ainsi que j’ai pu acheter un poulet fermier « label rouge » à 3 euros le kilo ! De même j’ai remarqué que les yaourts nature « soldés » se congèlent très bien, je les utilise pour confectionner de délicieux gâteaux.

Pour les légumes , connaissez vous les AMAP ; ce sont des associations de petits producteurs qui vous fournissent en direct des légumes de saison à des prix défiant toute concurrence ! Certes ce ne sont pas des produits calibrés mais vous êtes sûr d’avoir de la qualité.

 Le gaspillage existe aussi dans le domaine des vêtements pour enfants et adolescents. Les enfants grandissent vite chacun le sait. Un vêtement devenu trop petit peut servir à d’autres. Proposez-les autour de vous, vous verrez que vous ferez des heureux !

 La chasse au gaspillage, c’est une bonne façon de retrouver une forme de solidarité. Je suis sûre que vous aussi, vous trouverez des tas d’idées pour ne plus jeter !