Standard and Poor's a lancé son ultimatum à l'encontre de la France en lui imposant sa note sur la solvabilité à long terme « AA » à « négative » contre « stable » . En clair cette nouvelle cotation rejoint le niveau de solvabilité à court terme, ce qui témoigne des mises en garde de l'agence de notation américaine à propos de la dégradation forte des finances publiques.


Quelles sont les attentes de la France dans cette mise en garde effective?
Dans ce contexte, les seules perspectives de sortie se voient dans l'application des orientations politiques par la mise en place d'un renflouement de la dette ou encore une croissance plus favorable.


L'analyste principale de l'agence de notation pour la France met en clair les trois raisons de cette dégradation de l'image économique française. Le déficit budgétaire qui semble refléter une faillite des recettes implique, selon Marie-France Raynaud, que l'objectif de « stabilisation de la dette soit repoussé ».
Michel Sapin, Ministre des Finances et des Comptes publiques, a évoqué que la dette française restait « l'une des plus sûres du monde ».


Selon les orientations de Standard and Poor's, un optimisme exagéré sur l'emploi est manifeste car les mesures du Pacte de responsabilité « pourraient s'avérer insuffisantes pour relancer l'emploi ». Alors que le Pacte doit être principalement axé sur la réduction de la hausse du chômage en France.


L'analyste à estimé qu'un « risque concernant la mise en œuvre des réformes structurelles annoncées » par le gouvernement, censées relancer la croissance et assainir les finances publiques, est fort probable.
« On manque d'antécédents solides en termes de mise en place de réformes en France », a t-elle ajouté, sans omettre les possibilités de résistances sociales.
Marie-France Raynaud de S&P a présenté un phénomène qui englobe la zone euro, au travers d'une #Inflation faible et qui joue un rôle dommageable pour les finances publiques, faisant remarqué l'importance de cet élément dans la décision qui concerne la France.




#Finance