L'arrivée de Netflix a fait grand bruit dans le paysage médiatique français. Voyons pourquoi, et qu'elles en seront les conséquences.

La plateforme américaine de SVOD Netflix a fait ses premiers pas en France le lundi 15 septembre 2014. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette arrivée n'est absolument pas passée inaperçue, et a été vu d'un très mauvais œil chez certains groupes de médias. Du coup, ces derniers rallient leurs forces pour tenter de contrer le géant américain de la VOD (vidéo à la demande sur abonnement).

Que l'on soit pour ou contre, Netflix fait bel et bien parler de lui ! Mais n'en fait-on pas un peu trop… ? En effet, le "boom" Netflix est dû au fait que cette firme américaine compte près de 50 millions d'abonnés dans le monde, ce qui accentue donc cet effet grandiose.

Publicité
Publicité

Mais est-ce vraiment justifié ?

Que propose Netflix ?

Netflix, c'est un accès à un catalogue de près de 2000 programmes, dont une cinquantaine de séries américaines et quelques séries françaises, le tout pour 7,99 € par mois.

Mais de ce côté, rien de révolutionnaire. En effet, en guise de comparaison, l'offre de Canalplay propose, pour le même prix, un catalogue de 10000 programmes (vidéos, #Films…).

Une guerre anticipée

L'arrivée de ce géant de la VOD en France n'aura pas fait que des heureux. Pour la simple et bonne raison que les mastodontes de l'audiovisuel français, que sont TF1 et Canal+, proposent eux aussi une offre de vidéo à la demande, qui va donc devoir s'adapter -et subir- à la concurrence de Netflix.

Chez TF1, qui rappelons-le est la première chaîne française et européenne, le service de vidéo à la demande est incarnée par MyTF1VOD.

Publicité

Pour Canal+, il s'agit bien évidement de Canalplay.

Mais il n'y a pas que les chaînes de télévisions qui disposent d'un service de VOD. En effet, Orange a développé depuis 2008 OCS (Orange cinéma séries), qui est un bouquet de chaînes de #Télévision françaises consacrées aux séries et au cinéma.

Un Netflix made in France

Mais avec l'arrivée de Netflix, la donne a changée.

Du côté de TF1, cette arrivée n'a pas été la bienvenue. Du coup, la première chaîne a décidé de s'associer avec Orange et Canal+ pour essayer de contrer Netflix, et ainsi ne pas laisser la firme américaine tirer seule profit de ce "nouveau" mode de consommation de séries et de films, qui pourrait rapporter gros.

In vivo, cela signifie que TF1, Canal + et Orange voudraient faire une sorte de fusion de leur service de VOD pour pouvoir prendre un poids plus important face à Netflix, c'est en tout cas ce qui a été annoncé lors du Show Hello, la grand-messe annuelle d'Orange.

Cela suffira-t-il pour concurrencer Netflix ? Pour le moment rien n'est encore sûr, et qui plus est, d'après le Figaro.fr, "Chez TF1, pour l'heure, on se refuse à tout commentaire.

Publicité

Et chez Canal +, on assure qu'il n'y a pas de discussions structurées à ce stade avec Orange sur le sujet d'une nouvelle offre de SVOD"

Une chose est sûre, le géant américain Netflix n'a pas terminé de faire parler de lui, et aura en tout cas eu l'audace de secouer un peu et de faire évoluer les services de VOD déjà présents en France. #Séries TV