Après des rebondissements abracadabrantesques, la livraison du 1er Airbus A350-900 de l'histoire de la flotte commerciale de Qatar Airways sera finalisée le 22 décembre 2014 à moins que la compagnie du Golfe n'en décide autrement. Fixée pour samedi, la livraison du biréacteur de dernière génération long-courrier avait été différée sine die mercredi dernier par la compagnie de Doha pour une raison inconnue. 

Airbus a transmis finalement une invitation vendredi soir pour une livraison à Toulouse en date du 22 décembre 2014, avec la présence d'Akbar al Baker, directeur général de Qatar Airlines, du PDG d'Airbus Fabrice Brégier et de John Rishton, le patron de Rolls-Royce, le motoriste attitré de l'appareil.


Akbar al Baker, connu pour son exigence et ses sautes d'humeur, avait communiqué sur l'imminence de la réception et de la programmation maintenue du 1er vol commercial Doha-Francfort, le 15 janvier. Il avait précisé qu'il était nécessaire de disposer de 30 jours pour parachever la formation de ses équipages, supposant dans ces conditions que la réception interviendrait au maximum dans quelques jours, à l'approche de la célébration de l'indépendance du Qatar le 18 décembre. 

L'interrogation sur la date du premier vol commercial de l'A350-900 demeure ainsi un suspens. L'enjeu est essentiel pour Airbus afin de conforter son image sur le marché porteur des long-courriers. Boeing, son rival américain avec ses B777 et B787, reste majoritaire face à l'A330, un biréacteur ayant pris du service il y a 20 ans.


Le programme d'Airbus « Extra vide body » de l'A350 XWB avait été lancé après une première version modifiée (2005) par les compagnies qui n'y trouvaient qu'une simple amélioration de l'A330. L'avionneur Hexagonal avait certifié à Qatar Airways la livraison du premier exemplaire « avant fin 2014 » avec un retard d'environ un an sur le planning initial. « Cet arrivage est important car il valide un planning extrêmement ambitieux en témoignant du sérieux du constructeur aéronautique dans sa volonté d'honorer ses engagements », souligne Stéphane Albernhe spécialiste aéronautique à Archery strategy consulting un cabinet de conseil.  #Investissement

Le premier essai de vol pour l'A350 a été réalisé le 14 juin 2013. L'appareil ayant reçu des autorités européennes de sûreté aérienne une certification le 30 septembre avant l'accréditation de leurs homologues américains le 12 novembre.