Un Père Noël double-face ou bien Docteur Hollande contre Mister Hyde?

Qu'est-ce qui est pourri au Royaume de France, et pourquoi, encore une fois, un geste qui se devrait être applaudit par le plus grand nombre est montré du doigt par justement le plus grand nombre ? C'est que ce geste qui se devrait être un geste de partage est devenu un geste de charité.

Il est annoncé haut et fort, via tous les supports médiatiques, que la fameuse prime de Noël est reportée pour environ 1 830 000 français, sans subir d'augmentation.  Jusqu'ici, rien à redire, mais que dire d'un plâtre sur une jambe de bois ?

Père Noël ou Père Fouettard? Qui va l'emporter cette année ?

La France s'est enfoncée, à son tour, dans le labyrinthe de la misère cachée sous une appellation de misérabilisme, ce qui est à l'opposé de la même vision réelle.  Dans ce chiffre annoncé de familles bénéficiant de cette "prime" il y a tous les autres qui n'auront droit à strictement rien. Il y a des règles, des barèmes, et les fameuses coupes budgétaires imposées par Bruxelles. Comme la "justice" sait se montrer, parfois, si injuste !

Environ 132 euros alloués pour 1 personne seule avec 1’enfant ; 320 euros pour une famille de 2 personnes avec 2 enfants ! Quand on connait le prix des jouets pour les chères têtes blondes ! Youpi... Et vive le Père Noël qui, lui, va grassement réveillonner dans le luxe républicain avec l'argent des contribuables. Songez donc à ce sapin majestueux illuminant la cour de l'Elysée, faisant le bonheur d'une poignée d'individus au détriment de la grande majorité qui, elle, devra se contenter d'en entendre parler et c'est tout !

Une prime qui fait jaser !

Cette prime qui va être versée à qui de droit une semaine avant Noël, va pourvoir au bonheur de presque 2 millions de familles dans le besoin, et c'est bien, mais c'est peu lorsque nous savons que les salaires de Matignon ont augmenté de manière indécente.

Pas de charité s'il vous plait, mais de la bonté, de la juste justice, et un regard bienveillant et contrit sur la misère de notre pays.

Sur la table de l'Elysée, mille douceurs, sur celles des plus démunis, mille douleurs !  Madame la ministre des Affaires sociales, n'avez-vous pas de regret en cette période ou la misère va paraître plus envahissante d'endosser un habit qui ne fera rêver personne? Pourquoi forcer le Père Noël a se travestir en père Fouettard dispensateur de morceaux de charbons?

Nous n'en avons pas fini avec "Gervaise, Maheux et Lantier,"  les héros révoltés de Zola dépeins dans "Germinal" La misère est belle et bien présente avec sa cohorte d'injustice déguisée sous l'habit rouge du Père Noël.

Un duel de choc : Père Noël et la justice républicaine  contre Père Fouettard et son aumône pitoyable?

Ventre affamé n'a pas d'oreille, c'est pourquoi il faut que les nantis écoutent et entendent. Une aumône a été faite, un vrai geste démocratique républicain aurait été bien mieux perçu.

Alors, laissez venir le "Père Noël" et son traîneau de gâterie pour les petits de la République, et  qu'enfin, pour une fois, le "Père Fouettard" soit mis au placard. Là, vous assisteriez à une "méga fête" dans la liesse populaire réservée à tous et toutes.

Sur ce : joyeux noël à tous... oh oh oh...





#Finance #Gouvernement