Le Rouble continuait sa baisse inexorable ce vendredi 28 novembre en affichant de nouveaux records de défaillance totale face à l'Euro et au Dollar en ternissant les objectifs économiques de la Russie, après la décision de l'OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) de stabiliser son rapport de production. À 18h55 (GMT), l'Euro stagnait à 62 Roubles pour 1€ alors que le dollar franchissait le niveau emblématique des 50 Roubles, tandis qu'il nivelait à 41 Roubles le mois précédent.

La valeur russe qui a chuté depuis la fin du mois d'octobre de 19,00 % et 17,00 % comparativement au dollar et à l'euro, s'est dépréciée d'un tiers de son estimation sur un an. Les sanctions économiques prononcées par les Occidentaux au sujet de la rupture ukrainienne mais aussi les cours pétroliers dont la Russie concentre la moitié de ses revenus ont précipité la chute du Rouble.

Le rouble tombe sur les traces du pétrole en baisse

« Avec des entrées en pétrodollars restreintes, le dollar sera surévalué et le rouble accusera des pertes », décrit à l'AFP l'expert I. Nikolaïev Dir. de l'établissement financier FBK. #Finance

Cependant le niveau du baril de Brent (Light Sweet Grude) a perdu à près de 5,00 % pour livraison au mois de janvier, ce jeudi 27 novembre, jour de la résolution de l'Opep de conserver leur niveau productif à 30 millions de barils/jour sur les 6 prochains mois.


« La résolution de l'Opep a fortement impressionné les marchés, comme une contamination de salmonelle à Thanksgiving », célébré ce jeudi aux USA, ont annoncé ironiquement les experts de la 1ère banque Russe Sberbank. Franchissant le cap emblématique des 1000 points pour la 1ère fois en 2014, l'index Moscovite RTS, titré majoritairement en dollars, desserrait de 3,00 % pour 974 points à 10h40 (GMT).


Le chef d'état russe Vladimir Poutine a déclaré ne constater « rien de singulier » dans la détermination de l'Opep. « Bientôt l'hiver et je suis certain que pendant le premier trimestre, aux alentours du milieu de l'année, le marché reprendra son équilibre » a-t-il souligné dans une note du Kremlin.