Les dispositifs de scission se hâtent chez eBay qui a fait l'annonce ce mercredi 21 janvier de la suppression de 2400 emplois. eBay déclarait en même temps la probabilité d'une séparation de son activité en soulignant la mise en place d'un accord avec Carl Icahn, son actionnaire activiste majoritaire.

Ces dispositions interviennent en préambule à la décision du géant outre-Atlantique de la distribution sur le web, de rendre son autonomie à sa filiale Paypal. Une indépendance du fournisseur de paiements envisagée au second semestre de l'année 2015.

"On demeure sur la meilleure voie stratégique et on constitue des alternatives délibérées à fort potentiel de réussite, en disposant eBay suivi de Paypal dans un succès partagé. Nous confirmons notre direction stratégique en rationalisant notre structure de dépense avec notre portefeuille", a annoncé John Donahoe Directeur général de l'enseigne.


Les remaniements annoncés mercredi, représentant 7% des efforts globaux, et qui seront opérables fin mars, ont d'après lui, une nécessité pour "la simplification de l'organisation". Ce processus permettant également de stimuler la prise de décision. Ces changements toucheront également les plateformes de transactions en ligne, qui composeront le cœur de l'eBay nouvellement revu.

Paypal accompagné d'une branche 'Enterprise', qui souhaitent développer leurs services de commerce sur le web en offrant des activités aux entreprises de distribution ainsi qu'aux marques, seront aussi de ce changement. #Smartphone #Internet #Finance

A propos d'eBay Enterprise, le groupe affirme "tester des options opérationnelles, qui incluent une cession totale ou en partie, avec une possible introduction en bourse. En comptant 1,2 milliards de résultat en 2014 comparativement aux 7,9 milliards pour les paiements, avec 8,8 milliards dans les plateformes de transactions, c'est une activité satisfaisante", a précisé John Donahoe. Cependant elle ne témoigne que "de synergies restreintes" après les deux entreprises qui sortiront de la scission.