Un refus qui fait débat

Une remise de la croix de la Légion d'Honneur doit être produite incessamment sous peu; Parmi les noms avancés figure un économiste de renom : Thomas Piketty.

Son ouvrage "Le Capital au XXIème siècle" fait fureur, mais en parlant de "fureur" l'homme s'exprime ainsi : il n'appartient pas à un gouvernement de décider qui est honorable, ou pas! Alors là, chapeau, Monsieur l'économiste. Il est vraiment phénoménal.... Et s'assume dans la délivrance de son message anti-vedettariat. Il refuse, l'animal, de se plier aux règles! Il insiste et va plus loin, en faisant le procès de ceux-là qui le nominent, qui le souhaitent...

Publicité
Publicité

Vous devriez plutôt vous soucier, vous pencher sur un problème gravissime : relancer la croissance française! Voilà, c'est dit! Bravo petit!

Cet homme n'est pas un artiste, ni une "star" quelconque, c'est un "Monsieur" qui connait bien l'économie mondiale. Il la manipule au bout de ses doigts, tout comme Picasso jouait de ses pinceaux sur sa palette. L'un et l'autre unique chacun dans leur genre, et voilà que celui qui est "hissé" au rang de "Chevalier" de la Légion d'honneur refuse l'honneur tout simplement.

Il ne mange pas de ce brouet-là, l'ancien proche du PS, il prend un recul lié au non respect de #François Hollande, candidat, à son article concernant la fiscalisation française. Pourtant, il est "proposé" à l'hommage de la nation dans la promotion du 1er janvier.

Publicité



Il passe pour une "rock-star" au Box-office du littéraire économique mondiale, et le Financial Times le propulse meilleur ouvrage économique de l'année avec 1,5 million d'ouvrages vendus.

Cette médaille honorifique a été créée pour récompenser un haut fait d'armes. Aujourd'hui, il se trouve que 691 personnes vont bénéficier de l'Ordre à divers niveaux, mais il y a un amalgame de toutes les couches de notre société, allant d'un artiste (Mady Mesplé (soprano) à Mimi Mathy, en passant par le chanteur Christophe) ou Patrick Modiano, Nobel de la Littérature, ou une volontaire de Médecins sans frontière ayant contracté Ebola.

Hormis les petits fours et le champagne, combien cette prestation visant non pas à récompenser ce qui n'est pas un fait d'exception, va coûter à la Nation, puisque nos Impôts vont être mis à contribution?

Pouvons-nous nous insurger devant tant de démagogie alors que 4 euros vont venir "récompenser" les plus démunis d'entre les plus pauvres de notre société inadaptée et injuste?

Tout ceci est abject et je dis : bravo l'artiste qui ouvertement, ose refuser d'être associé à cette grande Comédie Humaine qui frise le ridicule dans ces temps de disette.

Qui va oser remettre ces "grands" à leur juste niveau? Merci, Monsieur Thomas.

#Crise économique