L'assurance-vie bénéficierait-elle de la conversion de l'épargne des français ? Décidément, le Livre A ne fait plus recette. Depuis sept mois, les possesseurs d'un Livret A ont fait plus de retraits que de versements. Un produit d'épargne répandu à soixante-trois millions de foyers. Selon la CDC (Caisse des dépôts et consignation), l'écart entre les retraits et les versements, au cours des onze premiers mois de 2014, s'est ouvert pour se fixer à 5,8 milliards d'euros.

Dans l'objectif d'une décollecte

Consacré principalement au financement du logement social, le Livret A a donc terminé l'année en allègement de quelques milliards. Est-ce un sujet d'inquiétude ? « Le mouvement de décollecte à propos de Livret A est relatif », précise Philippe Crevel dirigeant au Cercle de l'épargne, au quotidien l'Expansion. Après le rehaussement en janvier 2013 de son plafond, le Livret A a gagné en disponibilité. La collecte s'est accrue jusqu'à Avril avec 268,7 milliards d'euros. Et ce jusqu'au 1er août, le taux rémunérateur passant par la suite de 1,25% à 1%, avant qu'il ne s'aligne sur l'inflation. La décroissance débute au mois de juillet. Cependant, les encours concernant le Livret A se montent malgré tout à 260,3 milliards d'euros. Alors qu'en 2008 ils ne s'établissaient qu'à 165 milliards d'euros.
Ce qui révèle selon la responsable adjointe générale Odile Renaud-Basso du groupe CDC : « nous n'avons pas d'inquiétude, une collecte entre 5 et 7 milliards d'euros, c'est peu de chose comparativement aux 70 milliards emmagasinés par la globalité des réseaux au cours des dernières années ».
Pour l'année 2014 la décollecte est de 2 % sur le collectif livret développement durable - Livret A.


Où va l'argent extrait des Livrets A par les Français ? La décollecte n'est pas venue favoriser la consommation demeurée hésitante toute l'année en dépit d'un léger sursaut enregistré au 3ème trimestre par l'Insee. En revanche les statistiques par la Banque de France indiquent une progression du taux d'évolution des dépôts à vue, parallèlement à la décollecte dès la fin 2013 des comptes livret.
« En affectionnant tellement leurs banquiers, les Français leur accorde en cadeau leurs liquidités », plaisante Philippe Crevel. Néanmoins les liquidités du Livret A sont certainement transférées en majeure partie à destination de l'assurance-vie, au constat des résultats excellents qui révèlent que l'assurance-vie est devenu plus intéressante en terme de placement.
#Finance #Investissement