D'après une étude provenant du cabinet GfK, les transactions sur les télévisions dans l'Hexagone ont repris légèrement du poil de la bête en 2014, sur un marché électronique toujours en recul. L'étude prévoit un boom des "wearable computing" dès 2015.

Au sujet des écrans TV, ce sont 6 millions d'unités qui ont été fourguées dans l'Hexagone en 2014. Des opérations qui se montent à 200.000 unités supplémentaires par rapport à 2013, particulièrement grâce à un bond du second trimestre stimulé par la coupe du monde de football au Brésil. Cela, en précision de cette évaluation qui portait sur le "marché des produits techniques".

Les éléments qui ont participé à ce rebond traduisent l'engouement de 210.000 foyers pour l'UHD (ultra haute définition), s'ajoutent à cela les mouvements promotionnels.    

Dans ce contexte, la taille des écrans poursuivait sa progression, en gagnant 1,5 pouce pour mesurer en moyenne 36 pouces. Le marché demeure tout de même en régression de 2,4 %, avec un chiffre d'affaires de 2,4 milliards d'euros l'année dernière.

Les transactions devraient marquer le pas sur 2015 en "repartant à la hausse en 2016, avec l'arrivée de l'Euro du football qui se jouera dans l'hexagone", ajoute le directeur de la place Image et Télécom, Michael Mathieu, à GfK.

Selon cet analyste, le rebond devrait perdurer, étant donné l'actualité de l'écran plat, qui marque sa dixième année de commercialisation, en atteignant une limite d'âge qui suggère le remplacement de quelques 50 millions de ce type d'écrans vendus au cours des années précédentes.    

En déduction, si les consommateurs poursuivent à investir dans leur écran initial, le deuxième écran TV est plus régulièrement substitué par des tablettes, des écrans de PC, voire des smartphones. Ainsi le parc Téléviseurs a diminué à 45 millions. 3 millions de télévisions n'ont pas été échangées durant les cinq années précédentes.     

La place mondiale de l'électronique destinée au grand public a continué à chuter à 2,5 % pour 15,1 milliards d'euros l'année dernière. Cependant elle retournait à un équilibre presque total pour l'Europe de l'Ouest.

Parallèlement les Télécoms poursuivent à rehausser le marché, mais insuffisamment afin de lui permettre de retrouver la croissance.     #Smartphone #Séries TV #Internet