Dans une étude basée sur les chiffres de l'année 2013, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) présente un panorama des paiements par chèque et carte bancaire au sein des 28 pays membres de l'#Union Européenne.

Une carte de crédit inégalement utilisée 

Utilisée de façon très hétérogène, avec une moyenne de 86 utilisations par an et par personne sur l'ensemble du territoire de l'U.E., la carte de crédit connaît un succès inégal.

Les pays scandinaves sont les plus friands de ce genre de transactions. Avec 250 utilisations par an et par personne, les Suédois se classent en tête, talonnés par les Danois (243) et les Finlandais (225).

Publicité
Publicité

Le nombre de transactions par carte bancaire baisse drastiquement si l'on se tourne vers le Sud-Est de l'Union Européenne. En effet, les trois pays les moins propices à utiliser ce moyen de paiement sont la Bulgarie (6 fois par an et par personne), la Grèce (7) et enfin la Roumanie (9).

Si les Français dépassent aisément la moyenne européenne avec 136 transactions, ils se classent derrière le Royaume-Uni (181) ou encore les Pays-Bas (170), mais dépassent néanmoins l'Allemagne (seulement 45 transactions) ou encore l'Italie (30), où le paiement dématérialisé ne tient pas une place prépondérante dans les mentalités locales.

Avec 49€ dépensés par transaction, la France se place exactement dans la moyenne européenne, identique de ce point de vue là, mais reste derrière le Royaume-Uni (57€), l'Allemagne (61€), ou encore le Luxembourg (75€).

Publicité

Les dépenses exactes par transaction sont relativement homogènes au sein de l'Union Européenne, les Chypriotes réalisant les plus grosses dépenses (78€ par carte), et les Lettons les plus modestes (21€). 

Les Français champions du chéquier

Peu de pays membres de l'Union Européenne utilisent réellement le "papier" pour régler leurs achats. 

Seuls 7 d'entre eux l'utilisent plus de 2 fois par an et par personne, ce qui prouve à quel point le chéquier est finalement peu répandu dans l'espace européen.

Si les Français sont les champions incontestés du paiement par chèque avec plus de 37 transactions, Malte (22,3) et Chypre (17,4) complètent le trio de tête.

Si le chèque reste relativement populaire chez les Irlandais (15) et les Britanniques (11,2), il reste plus marginal au Portugal (7,2) et en Italie (4,1), la moyenne étant de 7,3 transactions de ce type par an et par personne dans l'Union Européenne.

Néanmoins, avec une moyenne de dépense de 506€, la France possède une des moyennes les plus basses si l'on raisonne en terme de montant moyen par chèque, qui s'élève à 1 068€ dans l'espace européen.

Publicité

Si les Allemands réalisent à peine 0,2% de leurs transactions par chèque, leur montant moyen s'élève à 6 367€.

Les Finlandais font les plus gros chèques, avec une moyenne de 29 536€, mais avec un ratio d'à peine 0,1 transaction par an et par personne.

Enfin, les Grecs, avec 1 chèque annuel, disposent du second chiffre le plus important en terme de montant (16 802€).