Bonne nouvelle pour tous les Français adeptes de la carte bancaire, qui n'ont jamais un centime en espèces. Le ministre des Finances, Michel Sapin, souhaite supprimer le seuil minimum de quinze euros pour le paiement par carte bleue.

Lutter contre les frais fixes

Boulangerie, bureau de tabac, bistrot, épicerie... La plupart des petits commerces n'hésitent pas à afficher que le paiement par carte bancaire n'est pas accepté en dessous d'un montant minimum d'achat. Cinq euros, huit euros, dix euros, chacun fixe un seuil minimum. Simple caprice des commerçants ? Pas du tout. Face aux frais importants engendrés par l'utilisation des terminaux de paiement, ils n'avaient jusqu'à présent pas d'autres choix.

Publicité
Publicité

A titre d'exemple, le boulanger qui vend un pain au chocolat à 1,15 euros aura cinq centimes de frais si la viennoiserie est réglée par carte bancaire. Désormais, le ministre des Finances, Michel Sapin, souhaite faciliter ces transactions.

Pour débloquer cette situation, il est nécessaire d'agir sur les frais bancaires. Le ministre compte demander aux banques de baisser leurs tarifs sur les terminaux de paiement, notamment les frais fixes qui pénalisent les petits achats, qu'on appelle commission interbancaire de paiement.

Un comparateur de tarifs

Afin d'aider les Français à y voir plus clair dans la jungle des tarifs bancaires, le gouvernement souhaite mettre en place un comparateur. Il passera en revue les tarifs de onze services bancaires, pratiqués dans différentes banques.

Publicité

Par exemple, les frais engendrés à chaque retrait d'argent au distributeur d'une banque qui n'est pas la vôtre ou le prix d'un chéquier. Ce système de comparaison sera gratuit, selon Michel Sapin.

« Aujourd'hui, on peut changer de banque plus facilement qu'avant mais il y a encore des obstacles. L'objectif est désormais de le faire de façon industrielle et automatisée », a déclaré le ministre des Finances.

À travers ces nouvelles mesures, le gouvernement souhaite plus de transparence des banques mais aussi davantage de concurrence entres elles. #Finance