L'environnement autoroutier, caractérisé par une omniprésence des stations-service, restait autrefois exclusif, au besoin en ravitaillement du visiteur. Une transformation profonde se réalise, avec l'apparition de commerces et services aux abords des autoroutes. Une façon de conquérir une nouvelle clientèle. Des visiteurs séduits de manière à consommer davantage et plus longtemps. Selon le directeur au pôle #commerce de Vinci Autoroute, Hervé Adam, les aires étaient utiles, il y a vingt ans, principalement au ravitaillement en carburant. Le plein couvrait 400 km. Actuellement ont parcours 1 000 km, avec un plein.

Ce qui veut dire qu'il est nécessaire de reformuler l'aménagement des aires, pour un client de passage.

Publicité
Publicité

Pour une sécurité routière : un argument de #Vinci, exploitant une majeure partie des #autoroutes Sud et Ouest de l'Hexagone. Derrière cet aspect se dissimule, une volonté économique bien rodée, avec 172 aires qui rapportent quant même 500 millions d'euros de profit. Un chiffre d'affaires qui exclut le #carburant. Une distribution d'un milliard de litres, par année.

Restaurants désuets, ou stations-service hostiles. A l'instar des grandes gares et aéroports qui deviennent de vrais centres de consommation, les #aires autoroutiers reprennent de l'avant. Un programme de renouvellement, depuis 5 ans dirigé par Vinci : faire en un lieu unique, le besoin en carburant et en restauration. Deux objectifs qui favorisent le développement d'enseignes réputées. Une façon pour que la clientèle se sente tel qu'en ville, décrit Hervé Adam.

Publicité

Du centre commercial, au plein-air

 

Reflet de cette stratégie nouvelle, l'A7 (Vallée du Rhône), lieu de passage incontournable des vacanciers. Emblématique des bouchons de passages, en toute saison. Pour les clients, un food court, aux alentours de Lyon et Valence (Saint-Rambert d'Albon), nouvellement construit. Pour satisfaire les villégiatures : une vue sur l'étang verdoyant. Sans oublier les #enseignes de renom : Subway, Hippopotamus, Paul, Monop'Daily.

Légèrement plus au Sud, le concept est plus marqué, du côté de Pont-d'Isère. Dans une bâtisse très moderne, de fin 2013, se partagent un McDonald's (nouvelle génération), avec une station-service semblable à un centre commercial. Avec encore des enseignes : Grand Récré, Fnac, Darty.

  #Automobile #Investissement #Voyage