Un projet de rachat du groupe Carrefour de grande distribution Hexagonale, par une annonce faite, ce lundi, de Rue du Commerce. Une acquisition du site de ventes en ligne qui s'inscrit dans la volonté du géant de la distribution, d'ouvrir sa stratégie dans le digital. Un renforcement en rapport avec ses magasins.

Une négociation exclusive, dont le distributeur a médiatisé les termes, conclus avec Altarea Cogedim. L'accord porte sur le rachat de 100 % du capital du site Rue du Commerce. Le montant de l'opération est resté confidentiel.

Un communiqué unique d' Altarea Cogedim, acquéreur en début 2012, de Rue du Commerce, confirmait ces informations.

Publicité
Publicité

Une opération de la foncière, gestionnaire expert des centres commerciaux, qui devrait être conclue d'ici 2016. La signature finale de cet accord dépend des instances représentatives de la société Rue du Commerce. Ce rapprochement dépend également de l'avis des autorités à la concurrence, énonce dans un communiqué Carrefour.

Affichant environ cinq millions de visiteurs uniques chaque mois, le site de ventes en ligne est un acteur incontournable de l'e-commerce. Des bases qu'il soutient, par une marque représentative, un trafic considérable et une réserve Clients importante.

Un volume d'affaires sur 2014 qui a atteint 428 millions d'euros. En stabilité, comparativement à 2013, avec des activités Distribution high-tech, en recul de 4 %, pour 306 millions d'euros.

Une évolution dans un secteur très concurrentiel, alors que la Market place, ayant débuté en 2007, voyait son activité progresser fortement.

Publicité

Une augmentation de +12 %, pour 123 millions d'euros, de cette place de marché accessible pour des vendeurs tiers.

Cette orientation omni-canal  favoriserait le distributeur dans sa stratégie Hexagonale, en le renforçant sur l'e-commerce (non alimentaire). Un modèle déjà connu, à l'exemple de Casino, qui dispose lui-même de son site non alimentaire et de sa propre place de marché : C-Discount, qui est devenu le second site généraliste le plus visité dans l'Hexagone, en quelques années. De sorte qu'il se place aujourd'hui derrière Amazon. En fin 2014 Rue du Commerce se trouvait en huitième position.

De nouveaux domaines tel que les nouvelles technologies, la digitalisation, viennent renforcer le groupe, selon George Plassat PDG de Carrefour. #Internet #Investissement #Finance