#Amazon va étendre son service de vidéos en streaming. Le géant d'#Internet souhaiterait rendre cela possible d'ici à la fin de l'année. Ce serait un cadeau de Noël empoisonné pour son concurrent direct : Netflix. Et c'est peu de le dire. Si ce dernier s'est imposé à travers le monde, certains pays dont la France, dispose d'un catalogue un peu bancal, comparé à celui des copains de l'autre côté de l'Atlantique. Amazon se voudrait alors une alternative franchement intéressante, en attaquant son homologue là où il pêche et en jouant sur ses forces.

Lancement mondial d'un Prime Vidéo sur la plateforme d'Amazon

Les amateurs de série en tout genre seront contents.

Publicité
Publicité

Si la firme dirigée par Jeff Bezos réussit son pari, offrir un abonnement à ses amis pour le lancement de son Prime Video pourrait être un cadeau de fin d'année idéal, par ces temps de fêtes qui approchent. Et c'est peu dire. La firme américaine voudrait se lancer directement dans 200 pays selon un des porte-paroles de la marque. Ce que le patron du site de e-commerce a confirmé sur Twitter. Pour le moment, elle n'est diffusée qu'aux Etats-Unis, au Japon, au Royaume-Uni , en Allemagne et en Autriche. A l'heure où la concurrence s'intensifie dans le secteur, la suprématie de Netflix va encore décroître avec la venue d'un concurrent de cet acabit.Reed Hastings, le PDG de Netflix va devoir revoir sa stratégie en cette fin d'année.

Amazon ne fait pas dans la dentelle. Son Prime Video s'est associé au lancement de la nouvelle série autour des voitures "The Grand Tour".

Publicité

Cette dernière devrait donc être disponible sur la plateforme courant décembre. Moteur, ça tourne ! Mais ce n'est pas tout. Si Prime Video veut séduire son public, il sait aussi l'appâter au niveau du portefeuille. Les abonnements de Netflix commence à 9,99 dollars, Prime commencera à 8,99 dollars. Et le site de e-commerce viendra se coupler à cette offre pour permettre, par exemple, de bénéficier de livraisons offertes, si vous disposez du service de vidéo de streaming. C'est une manœuvre que ne possède pas forcément Netflix. Chacun jouera de ses forces pour gagner une bataille qui s'annonce rude. Vivement décembre ! #Economie