"J'ai mis trois millions d'euros de fonds propres pour relancer #le train de l'Ardèche, qui conduit les touristes sur une ligne creusée à flanc de montagne, où se succèdent ouvrages d'art et des vues magnifiques au cœur des Gorges du Doux" explique Kleber Rossillon, patron de la société du même nom et exploitant de la réplique de la Grotte chauvet (deux millions de visiteurs depuis l'ouverture). En marge de l'anniversaire des 200 bougies pour les locomotives Mallet du train touristique de l'Ardèche , le PDG de Kleber Rossillon, ingénieur de l'aéronautique, ayant travaillé sur les moteurs de la fusée Ariane, affiche une satisfaction évidente après le sauvetage réussi du train de l'Ardèche, dont la précédente société exploitante avait du arrêter l'activité en 2007.

Publicité
Publicité

Avec un savoir faire certain, l'homme qui a redonné vie au Château de Castelnau et au musée de la guerre au Moyen-Age en Dordogne, qui a conçu les jardins de Marqueyssac et redonné vie au Château de Longeais, avant de lancer le musée de Montmartre, a réussi son atterrissage en Ardèche. En faisant redécoller le train touristique de l'Ardèche, avec 100 000 visiteurs annuels, contre 60 000 précédemment, en créant une trentaine d'emplois, et en lançant le vélorail des Gorges du Doux (des vélos dur rail ayant drainé 50 000 adeptes l'an passé).

Les hommes préhistoriques et les locomotives à vapeur font revivre l'Ardèche

Longtemps considéré comme un département déshérité, réservé aux éleveurs de chèvres et aux apiculteurs, l'Ardèche a retrouvé un second souffle grâce à l'implication d'un certain nombre d'élus, menés voici quelques années par le député PS Pascal Terrasse, qui présidait alors le conseil général, et à l'arrivée de Kleber Rossillon, soucieux de faire décoller la "fusée Ardèche".

Publicité

Avec l'aide des élus locaux, les dirigeants du #train touristique de l'Ardèche ont su préserver ce #Patrimoine exceptionnel et le mettre au service des touristes. Ces derniers bénéficient aussi d'un terroir de qualité, de l'espace de restitution de la Grotte Chauvet et de nombreux restaurants, dont les chefs sont régulièrement récompensés par le "Gault & Millau", dont l'édition 2017 a dévoilé 1000 nouveaux chefs chez Paul Bocuse.

Qui n'a pas rêvé d'un voyage dans un train à vapeur mis en service en 1903 ? Kleber Rossillon veut désormais intensifier les synergies au cœur de l'Ardèche, avec, bien sûr la Caverne du Pont d'Arc, célèbre restitution de la Grotte Chauvet, mais aussi la cité du chocolat Valrhona et ses 300 000 visiteurs annuels à Tain l'Hermitage aux portes de la Drôme, ou encore avec le Palais du facteur Cheval, le musée de l'alambic à Saint-Désirat, le Safari Parc de Peaugres, Vivarhône et ses pistes cyclables. La restauration des gares existantes, l'implication de deux communautés de communes pour la restauration des gares notamment, l'implication du département via son premier vice-président délégué au développement économique Laurent Ughetto confortent l'attractivité d'un tourisme Ardéchois, à une heure de Lyon, au cœur de paysages préservés de toute pollution.

Publicité